Montez à bord du Rhône, navire militaire de 3 000 tonnes

sécurité
Le Rhône, bâtiment ultramoderne de la Marine nationale, ouvre ses portes au public pour des visites guidées
Le Rhône, bâtiment ultramoderne de la Marine nationale, ouvre ses portes au public pour des visites guidées. ©SPM La 1ère
De passage dans l’archipel, l’un des navires de soutien de la Marine nationale vous ouvre ses portes, avant de voguer vers le Groenland. Visite guidée…

Il est de retour dans notre archipel. Le mastodonte de 3 000 tonnes qui atteint 70 mètres de long sur 16 mètres de large a fait escale dans le port de Saint-Pierre. Cette fois-ci, ce bâtiment de soutien et d’assistance se laisse observer de très près. En 2020, si le public n’a effectivement pas été autorisé à monter à bord, en raison de la crise sanitaire, cette année, les portes du bâtiment de la Marine nationale sont grandes ouvertes. Pour le plus grand plaisir des visiteurs.    

C’est fascinant de pouvoir monter à bord, ce n’est pas quelque chose que l’on a l’habitude de faire.

Une touriste originaire de Terre-Neuve

Martine Briand et Jérôme Anger ont également embarqué.

L’attrait tient aux dimensions extraordinaires du navire mais aussi aux incroyables histoires de son équipage.  

Les marins aiment bien partager leur savoir, raconter leur histoire et montrer les bateaux de l’État au public local. 

Lieutenant de vaisseau Enoal Gabriel, Commandant du Rhône

Un navire multifonctions  

Appelez-le Le Rhône ou navire militaire multifonctions. Il est en effet capable de procéder à des opérations de patrouille ou du remorquage, en passant par du transport ou encore de la lutte anti-pollution. Récemment arrêté dans nos eaux, il a d’ailleurs permis l’évacuation de déchets encombrants vers l’hexagone. 

Ses missions : 

  • remorquage 
  • assistance à navire en difficulté 
  • lutte anti-pollution 
  • police des pêches
  • soutien aux plongeurs mineurs, commandos, etc
  • collaboration avec les scientifiques sur des études environnementales et climatiques   

Après la relève de son équipage à Halifax, le bateau naviguera vers le Groenland.