Pour faire face à la hausse des prix des hydrocarbures, de nombreux foyers misent sur le chauffage au bois

consommation
chauffage bois kerhoas
©SPM la 1ère
Depuis ce lundi 29 novembre, l’archipel de Saint-Pierre et Miquelon fait face à une augmentation générale des prix des produits pétroliers. Le carburant vendu à la pompe mais aussi et surtout le fuel domestique, une très mauvaise nouvelle pour la population à l’approche de l’hiver.

L’hiver risque de coûter cher aux habitants de l’archipel, cette fin de semaine la préfecture de Saint-Pierre et Miquelon a annoncé la hausse des produits pétroliers, une hausse significative qui impacte directement les habitants.

«J’en aurais pour  3 000 à 4 000 euros [de plus par an] si je ne chauffais pas au bois»  

Michel Légasse

 

Le chauffage est un poste de dépense important pour les ménages, les retraités sont inquiets et certains tentent de stocker plus de bois que d'habitude pour chauffer leur maison et économiser le fioul.  

« Le mazout augmente il faut prévoir du bois de chauffage, l’hiver va être dur »

Gérard Kerhoas

 

Le fioul domestique augmente de 7 euros par hectolitre et l’essence de 20 centimes par litre.  C’est une très mauvaise nouvelle pour les consommateurs. Face à l’annonce de cette augmentation, les automobilistes se sont rués à la pompe automatique cette fin de semaine. 23 000 litres d’essence ont été consommés en seulement deux jours.

Evolution des prix des hydrocarbures
©Préfecture SPM

 

En un an, les prix des produits pétroliers ont augmenté de 27%. Pour le fioul domestique les tarifs sont revenus à leur plus haut niveau; ceux appliqués en 2011.

Le reportage d’Antoine Defives et Jérôme Anger.

©saintpierreetmiquelon