Coronavirus : un coup de pouce pour les associations d'aide à domicile

coronavirus
restons chez nous confinement coronavirus
©SPM la 1ère
En contact direct avec les personnes à risque pendant l’épidémie, les aides à domicile de l’association "Restons chez nous" devraient percevoir une aide. Dans son discours du 4 août, le président Emmanuel Macron a annoncé le déblocage de 160 millions d’euros au total pour ce secteur.
Depuis le début de la crise sanitaire, les salariés venant en aide aux personnes âgées ou en situation de handicap se sentent oubliés des mesures spéciales prises face au coronavirus. L’annonce de cette aide est un soulagement, une reconnaissance.

Le métier d’aide à domicile est incontournable dans l’archipel d’autant plus en période d’isolement à l’image du confinement de ces derniers mois. En période de crise ou non, les équipes sont au travail et prennent des risques au quotidien : toilette, aide à la cuisine, entretien des maisons, accompagnement… Des risques similaires que ceux pris par le personnel soignant, estime la directrice de l’association Anne-Sophie Jacquet.
 

Quand on procède à une aide à la toilette, la difficulté de distanciation est la même que pour une aide soignante (…) les risques sont réellement là aussi au niveau de cette profession.

Anne-Sophie Jacquet. 


Certains membres du personnel peuvent assister jusqu'à neuf personnes par jour. Ces personnes sont fragiles et majoritairement âgées de plus de 65 ans. L'une d'entre elles est centenaire ! Il s'agit de responsabilités importantes et les précautions à prendre sont d'autant plus grandes, notamment par l’obligation du port du masque.
 

Ce masque est pris comme quelque chose de compliqué mais c’est vraiment une mesure de protection. 

Anne-Sophie Jacquet. 

Elles étaient jusqu'ici les grands oubliés de la prime Covid mais les aides à domicile seront, d’après les propos du chef de l’État, reconnues comme acteurs de la première ligne face au coronavirus. 

Reportage de Karim Baïla et Aldric Lahiton : 
 
©saintpierremiquelon
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live