Un projet scientifique entre le Québec, la Bretagne et Saint-Pierre et Miquelon pour mieux comprendre les fonds marins

environnement
mer fonds marins etude
Écouter la vie sous-marine pour tenter de la comprendre : c'est le programme du projet de recherche Auditif mené par des scientifiques du Québec, de Bretagne et de l'archipel. Cette semaine, les chercheurs ont participé à un séminaire en ligne. 


 
Comprendre l'impact que peuvent avoir les sons sur les poissons et les invertébrés, c'est l'objectif du projet scientifique Auditif. Le Québec, la Bretagne et Saint-Pierre et Miquelon travaillent ensemble pour voir comment le bruit du trafic maritime peut perturber les fonds marins. 
 

Émettre des sons et comprendre les réactions 


Les chercheurs vont se concentrer sur "des invertébrés comme le pétoncle géant ou la moule bleue, car il y a des projets de développer ces activités sur l'archipel, et donc on va faire des suivis sur le terrain en émettant du son et en regardant comment les invertébrés, les espèces vont réagir.", explique Frédéric Olivier, chercheur, membre du projet auditif de l'institut France - Québec et du laboratoire Bebest. 

À lire aussi > Sortie d'un atlas sur la faune et la flore marine de Saint-Pierre-et-Miquelon

Cette semaine, les scientifiques concernés ont participé à un séminaire en ligne pour donner des détails sur ce projet. Une fois les données récupérées sur le terrain, elles seront principalement analysées à Rimouski, au Québec.
 

"On est assez bien équipés maintenant, aussi bien à Brest qu'à Rimouski pour faire de l'expérimentation" - Réjean Tremblay, chercheur 


L'interview des trois chercheurs par Marie Daoudal : 
 
©saintpierremiquelon

 

Un rôle central pour l'archipel


"Ce qui est proposé à Saint-Pierre et Miquelon, c'est un mélange entre recherche appliquée et recherche fondamentale", détaille Laurent Chauvaud. 

Le chercheur se félicite du rôle de l'archipel dans le projet : "Saint-Pierre et Miquelon doit devenir un endroit central, plus une périphérie d'une métropole, et c'est ça qui est en train de se passer."
Les Outre-mer en continu
Accéder au live