Des retrouvailles émouvantes pour les étudiants de Saint-Pierre et Miquelon

éducation saint-pierre (spm)
retour étudiants aéroport spm
Après des mois d'attente, Alex peut enfin serrer sa mère Nathalie dans ses bras ©Chantal Briand
C'est un rare moment d'émotion qu'ont vécu 67 étudiants de l'archipel ce samedi 30 mai. Après l'épreuve du confinement et de la quatorzaine en métropole, ils ont enfin pu retrouver leurs proches. Retour en images sur ces moments d'émotion grâce aux clichés de la photographe Chantal Briand.
 
C’est l’histoire d’un retour à la maison complètement inédit. Après trois mois de stress et de galères loin de chez eux, 67 étudiants saint-pierrais et miquelonnais pouvaient enfin poser le pied sur l’archipel ce samedi 30 mai. Après leur quatorzaine stricte dans un hôtel à Roissy, un vol direct les a ramenés chez eux.  
arrivée étudiants spm tarmac
Les premiers pas des étudiants sur le tarmac de l’aéroport Saint-Pierre - Pointe-Blanche. ©Chantal Briand

Libérés, délivrés et soulagés

Après avoir traversé l’aérogare vide, toutes et tous ont pu enfin retrouver leurs familles et leurs proches qui attendaient à l'extérieur ce moment avec impatience. 
étudiant Diego Lamolinaire
Diego retrouve sa petite soeur et ses parents au terme d'un vol direct inédit. ©Chantal Briand
bras dessus bras dessous
Direction la maison en famille pour des repas souvent plus copieux qu'à l'hôtel. ©Chantal Briand

Le plaisir de se retrouver en famille et entre amis  


Pour Grégoire, la priorité le soir même, "c'était surtout d'aller saluer papy et mamie". Dans la foulée, il mange avec ses soeurs et ses parents avant d'aller retrouver des amis. Après deux soirées festives, il se prépare désormais à rechausser ses crampons pour faire de l'exercice sur les terrains de l'ASIA.
michele quentin étudiants aéroport
La joie de Michèle Foliot qui retrouve enfin son petit-fils Quentin. ©Chantal Briand
Après avoir retrouvé sa grand-mère et ses proches, Quentin avait hâte de manger un vrai repas et de défaire sa valise avant de retrouver lui aussi des copains le lendemain. Ce lundi soir, il va passer aux fourneaux pour accueillir ses parents qui arrivent de Miquelon par bateau.
emma claude aéroport étudiants spm
Emma embrasse tendrement Claude son beau-père. ©Chantal Briand

Bien manger et prendre du temps pour soi

Pour Emma et Alex, le premier souper sur l'archipel fut un festin samedi soir. Au menu, "du tournedos sauce béarnaise, des pommes de terre au four à l'estragon, suivis d'un crumble aux pommes". Selon Emma, "rien de tel qu'un bon repas chaud entouré de la famille" pour se remettre des émotions de ces dernières semaines. 

Elle compte désormais prendre du temps pour elle, "marcher au grand air et faire tout ce qu'on ne pouvait pas faire quand on était enfermé".
clémence et christine étudiants retour spm
Christine attendait avec impatience de pouvoir serrer sa fille Clémence dans ses bras. ©Chantal Briand

Retrouver sa maison

Sitôt arrivée chez elle samedi soir, Clémence, elle, n'a "pas pu s'empêcher de faire le tour avec les yeux grands ouverts pour repérer tout ce qui avait changé" depuis son départ. À la maison, elle a pu retrouver ses parents, sa soeur et ses chiens avant "d'essuyer des larmes de joie en partageant une bière locale en famille".

Des plaisirs simples pour tous ces jeunes qui peuvent désormais vivre plus sereinement après l'épreuve psychologique de ces dernières semaines passées de l'autre côte de l'Atlantique. Pour la majorité d'entre eux, jamais un retour des études n'avait été aussi attendu pour se reconstruire à la maison. 
clémence jenny maison
Clémence retrouve sa maison, son jardin et sa chienne Jenny. ©Clémence Cormier