publicité

Une rotation test vers Grand Bank pour les ferries de la collectivité territoriale

Les ferries de la collectivité assurent la liaison entre Saint-Pierre/Miquelon et Fortune comme prévu, mais ne peuvent pour le moment pas embarquer de véhicules, faute de quai aménagé disponible au Canada. Le Conseil territorial a testé une autre liaison, avec Grand Bank.

© Frédéric Lahiton/SPM la 1ère
© Frédéric Lahiton/SPM la 1ère
  • Par Emilie Boulenger
  • Publié le
Comme le Cabestan ces dernières années, le Nordet et le Suroît, les ferries récemment acquis par le Conseil territorial, assurent la liaison maritime entre Saint-Pierre, Miquelon et le port de Fortune, situé au sud de Terre-Neuve. 
Ces deux navires flambant neufs sont conçus pour transporter des voitures, mais ils ne peuvent pour le moment pas décharger de véhicules. L'autorité portuaire de la ville de Fortune n'est pas encore parvenue à réunir les 5 millions de dollars nécessaires à la modernisation du quai. Selon nos confrères de Radio Canada, il manquerait toujours 1,5 million de dollars. 
Le président du Conseil territorial de Saint-Pierre et Miquelon, Stéphane Lenormand, doit prochainement se rendre à Fortune pour rencontrer la municipalité et le gouvernement provincial. 
 

Autre piste explorée : Grand Bank

Dans le même temps, la collectivité a décidé d'effectuer une rotation test vers Grand Bank, une ville canadienne située à 7 km de Fortune. Ce samedi, l'un des ferries s'est rendu sur place pour vérifier la durée du trajet et surtout tester les manœuvres dans le port. 
Mais Stéphane Lenormand l'assure : la priorité reste de conserver une liaison avec Fortune.
Ecoutez l'interview du président du Conseil territorial réalisée par Marie Boscher et Robin Droulez.
Stéphane Lenormand, président du conseil territorial

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play