st-pierre & miquelon
info locale

Conseil municipal de Saint-Pierre : première séance 2017

politique saint-pierre (spm)
Conseil municipal: première séance 2017
©SPM 1ERE
Le premier conseil municipal de Saint-Pierre de l'année 2017 s'est tenu mardi 10 janvier à la mairie. Lors de cette séance, il a été question du budget primitif, des projets de la commune, des effectifs. L'augmentation de la taxe sur les ordures ménagères a donné lieu à de vives réactions.

 
Une augmentation qui fait grincer des dents
La gestion des déchets et en particulier la taxe sur l'enlèvement des ordures ménagères étaient au coeur des discussions lors de la séance du conseil municipal de Saint-Pierre. L'augmentation de 35 euros par foyer fiscal et par an a fait l'objet d'échanges tendus entre la majorité et l'opposition. 
 
Selon le Sénateur-Maire de Saint Pierre, Karine Claireaux, " cette augmentation de 35 euros est nécessaire, c'est aussi de la responsabilité de chacun de pouvoir les donner à la municipalité pour un meilleur traitement, une meilleure gestion des déchets et pour un meilleur environnement". 

Selon l'opposition Cap sur l'Avenir, cette augmentation " est un choix purement politique " et "suggère que le transfert de l'activité au syndicat mixte de gestion des déchets peut aussi faire l'objet d'une compensation supplémentaire de la mairie sous forme de dotations au Syged pour que les contribuables ne soient pas obligés, selon nous, de mettre la main au porte-feuille, une nouvelle fois cette année" .
 
Conseil municipal: première séance 2017
©SPM 1ERE

Les précisions de Linda Saci et Jérome Anger 
 
©saintpierremiquelon


Budget primitif et projets 
Lors de la séance de rentrée, il a aussi été question du budget primitif 2017. Un budget pour l'année 2017 estimé à plus de 13 millions d'euros. 

A l'ordre du jour également : les effectifs de la mairie. A savoir 90 agents titulaires et 5 contractuels. Un effectif en baisse.
 
déchetterie et régie eau et assainissement
©SPM 1ERE

Autre sujet de la séance: les projets de la commune. Ils concernent la construction d'un bâtiment supplémentaire sur le site de la déchetterie pour le stockage des matières secondaires recyclables. Montant global de l'envelopple : 1,2 millions d' euros dont 960 000 euros en subvention. Enfin, la livraison en 2018 d'un bassin de rétention d'eau potable dont le coût est estimé à un peu plus de 5 millions d'euros dont 3,9 millions en subvention.

Le point avec Linda Saci et Jérome Anger
 
©saintpierremiquelon

 
Publicité