st-pierre & miquelon
info locale

Des enfants de Saint-Pierre et Miquelon émerveillés par la caserne des pompiers

société saint-pierre (spm)
Des enfants de Saint-Pierre et Miquelon émerveillés par la caserne des pompiers
Les enfants du centre aéré ont visité la caserne Renaissance à Saint-Pierre. ©LP
A Saint-Pierre et Miquelon, les enfants profitent des vacances en centre aéré pour visiter la caserne des pompiers.  Une première pour les petits de 3 ans fascinés par les véhicules et les tenues des soldats du feu.
"On est chez les pompiers, on est chez les pompiers". Lundi 21 février, une douzaine d’enfants entrent en fanfare dans la caserne des pompiers de Saint-Pierre. Le sourire aux lèvres et des étoiles plein les yeux, ils découvrent les véhicules des soldats du feu. "Ils sont vraiment gros, très gros", murmure impressionné, Maxime qui rêve de devenir pompier.

"Tu as besoin de tes copains !"

Agés de trois ans, les enfants du centre de loisirs ont visité pour la première fois les locaux des pompiers. "Ils sont un peu petits pour comprendre comment se déroule une intervention, mais ils sont fascinés par le matériel, remarque Gérard, sapeur pompier chargé de la visite. C’est le camion échelle qui a le plus de succès. Ils veulent tous veulent monter dedans".

Gérard installe un à un les enfants au volant du camion. "C’est pour éteindre le feu, lancent les enfants. Il y a un arrosoir derrière !". S’ils ont bien compris le principe, il reste encore quelques questions. "Lorsqu’il y a un feu, j’appelle tous les autres pompiers et ils me rejoignent ici", explique Gérard. "Ah oui, tu as besoin de tes copains !" reprend Maxime bien conscient de la difficulté de la tâche.

Une première pour les enfants de trois ans

Autre temps fort de la visite : l’essayage du casque de pompier. "Il faut aussi  des gants, une combinaison, des bottes, un manteau", énumèrent les enfants pour qui la tenue de pompier n’a plus de secret. "C’est la première fois qu’une visite de la caserne est organisée pour les petits de trois ans et ça se passe vraiment bien, remarque Anne Vigneaux, animatrice. On voit qu’ils sont très intéressés par ce qu’ils voient". "Espérons maintenant que cette visite suscite des vocations", ajoute Gérard avant le départ des enfants.

Le reportage de Laura Philippon et Jérôme Anger.

 

Publicité