st-pierre & miquelon
info locale

Miquelon : un cachalot échoué, ses dents arrachées

environnement saint-pierre (spm)
cachalot échoué à Miquelon
cachalot échoué à Miquelon ©Jean-Noël De Lizarraga
Un nouveau mammifère marin en décomposition a été découvert sur la côte ouest de Miquelon. Le cachalot mort serait échoué  depuis une dizaine de jours. Fait troublant, l'animal a été découpé au niveau de la mâchoire inférieure. Un prélèvement de dents aurait été constaté.
Un cachalot mort dérive le long de la côte de Miquelon. L'animal se serait échoué depuis une dizaine de jours déjà. Et ses dents ont été arrachées. L'Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage (ONCFS) avait déjà constaté ce phénomène lors des deux derniers échouages de mammifères marins en août et novembre derniers.

L'ivoire, objet d'un trafic juteux


Les dents, en ivoire, présentent un intérêt commercial et font l'objet d'un commerce illicite,y compris en métropole. Or les inspecteurs de l'Environnement rappellent que ces espèces sont protégées, et qu'un arrêté ministériel de 2011 interdit de prélever quoi que ce soit sur ces animaux, même morts. Cela constitue un délit passible d'une peine de prison et d'une amende.

Des actes en recrudescence sur l'archipel


Selon les inspecteurs, l'arrachage de machoire de cétacés échoués fait l'objet d'une recrudescence. Un acte pourtant punissable d'une peine de prison. Les Inspecteurs de l'Environnement de Saint-Pierre et Miquelon préviennent : tout trafic fera l'objet de sanctions.
Ecoutez à ce sujet l'Inspecteur de l'Environnement de l'Archipel Bruno Letournel. Il est interrogé par Amandine Pinault.

Règlementation sur les animaux morts - Bruno Letournel



Publicité