Visite d'Anne-Marie Escoffier : les élus de l'Archipel ouverts à une Collectivité Unique

politique saint-pierre (spm)
Anne-Marie Escoffier à Miquelon
Anne-Marie Escoffier à Miquelon
En visite à Saint-Pierre et Miquelon, la Ministre déléguée à la Décentralisation a rencontré les élus locaux de Saint-Pierre et de Miquelon. Des discussions qui ont porté sur les moyens du développement de l'Archipel, gràce à l'Economie, mais aussi à une éventuelle évolution statutaire.
Après sa visite à Miquelon jeudi au cours de laquelle elle a rencontré le Maire Stéphane Coste, ainsi que les acteurs économiques de l'ile, Anne-Marie Escoffier a passé une journée studieuse (et pluvieuse) à Saint-Pierre.

Entretiens tous azimuts


La Ministre déléguée à la Décentralisation s'est entretenue tour à tour avec le Sénateur Maire Karine Claireaux, le Député Annick Girardin, et le Président du Conseil Territorial Stéphane Artano. Elle a également rencontré Xavier Bowring le Président de la chambre de l’agriculture, du commerce, de l’industrie, de métiers et de l’artisanat ( CACIMA).

Evolution statutaire ?


Au menu des discussions, les élus ont exprimé leurs besoins afin de mieux assurer le développement du territoire. Et devant la Ministre chargée de la Décentralisation, ils ont évoqué les possibilités d'évolution statutaire de l'archipel, actuellement constitué de deux communes et du Conseil Territorial.
Une question clairement mise sur la table par Stéphane Artano. Le Président de la Collectivtié estime qu'une Collectivité Unique permettrait de gagner en efficacité. Et il appelle à un débat dépassionné, "après les élections municipales".

SA-Statut by spm

Annick Girardin, sur cette question, déclare "ne pas avoir de sujet tabou". Et le Député de Saint-Pierre et Miquelon souhaite mettre sur la table le statut de "PTOM" dont bénéficie l'archipel, territoire associé à l'Europe.  Un statut qui selon elle est un frein au développement économique dans la perspective de l'accord de libre échange entre l'Europe et le Canada.


Annick Girardin et le statut de SPM by spm1ere

Pour Karine Claireaux, l'heure est désormais à la rationalisation, face à l'enchevêtrement des compétences exercées par 3 collectivités regroupant seulement six mille habitants.


Karine Claireaux s'exprime sur le statut de SPM by spm1ere

Mais la visite de la Ministre de la Décentralisation a également été l'occasion pour le Président du Conseil Territorial d'évoquer la question du transfert à la Collectivité des fonctionnaires d'Etat mis actuellement à sa disposition. Un transfert qui doit selon lui s'accompagner des ressources financières nécessaires, à l'image de la décentralisation effectuée en Métropole au profit des Régions et des Départements.


Stéphane Artano évoque le transfert des... by spm1ere