Saint-Pierre et Miquelon accueillait le premier congrès franco-canadien des sciences aquatiques

sciences saint-pierre (spm)
congrès sciences aquatiques
Pendant quatre jours, une cinquantaine de travaux ont été présentés par les spécialistes qui participaient à l'événement. Lancé ce jeudi 30 septembre, le congrès franco-canadien des sciences aquatiques a pris fin ce dimanche.

Le 1er congrès franco-canadien des sciences aquatiques était une première dans l'archipel. Cet événément, soutenu financièrement par Archipel Développement, a été souhaité et organisé par l'enseignant-chercheur à l'Université de Lorraine Fabrice Téletchéa. "L'objectif, c'est de partager des travaux qui sont faits dans la région et faits aussi localement (...) d'illustrer la diversité des travaux (...) pour donner envie, notamment aux jeunes, de voir ce que sont ces métiers, quelles sont les opportunités qu'il y a sur l'archipel et dans la grande région", explique le chercheur saint-pierrais. 

Quatre thèmes principaux avaient été retenus :

  • pêche
  • aquaculture
  • biodiversité aquatique
  • sciences participatives et éducation 

Des thèmes qui n'ont pas été choisis au hasard. "Ils représentent des vrais relais de métiers sur l'archipel, de nouvelles activités qui pourraient se développer", explique Fabrice Téletchéa. 

50 exposés

Parmi les scientifiques qui ont présenté leurs travaux, Daniel Pauly, reconnu comme l'un des plus grands spécialistes au monde des ressouces marines. Ce jeudi 30 septembre, Daniel Pauly était l'invité de la matinale radio, aux côtés de Fabrice Téletchéa. 

Daniel PAULY et Fabrice TELETCHEA - Invités de la matinale

 

4 jours d'échanges

A l'occasion de l'ouverture de ce congrès, Karim Baïla s'est entretenu avec Gilles Poirier, marin-pêcheur, Karine Claireaux, ancienne présidente du Conseil national de la mer et des littoraux et Marie-Laure Lemoine, d'Archipel Développement. L'occasion d'évoquer les thèmes abordés au cours de ces quatre jours d'échanges, la qualité des travaux présentés par les scientifiques, mais aussi l'organisation de l'événement. 

Le 1er congrès franco-canadien des sciences aquatiques se poursuit jusqu'au 3 octobre : le programme