A Saint-Pierre et Miquelon, les tombes ont été fleuries et les soldats honorés

religion
Toussaint
©SPM 1ère
1er et 2 novembre, deux dates importantes dans la religion catholique. D'abord, la fête de tous les saints, suivie de celle des défunts qui n'ont pas encore gagner le paradis. Que symbolise ces journées pour l'Eglise ? Que représentent-elles pour les fleuristes de l'archipel ? 
Dès mardi, jour de la Toussaint, les tombes étaient fleuries, même si la météo a rendu difficile les visites au cimetière. Les croyants de l'archipel ont, ensuite, honoré leurs défunts avec une journée de prières mercredi.

Des offices religieux ont été célébrés dans les deux communes de l'archipel. La commémoration a aussi été marquée par un hommage aux disparus des deux guerres. L'occasion de se souvenir, l'occasion aussi d'un dépôt de gerbes aux monuments aux morts du cimetière à Saint-Pierre. Regardez le reportage de Claudio Arthur et Jérôme Anger : 
©saintpierremiquelon