st-pierre & miquelon
info locale

À l'Arche, un travail fastidieux pour mieux protéger les archives

patrimoine saint-pierre (spm)
A l'Arche, un travail fastidieux pour mieux protéger les archives
©SPM la 1ère
Deux employées de l'Arche ont bénéficié récemment d'une formation pour entreprendre de petites restaurations sur des documents précieux. Des milliers d'archives attendent d'être traitées.

Kendra Cambray et Laurie Perrin sont toutes deux adjointes territoriales du patrimoine à l'Arche. À l'occasion des 20 ans de la structure, elles ont pu bénéficier d'une formation aux côtés d'une restauratrice. Ces conseils précieux leur permettent désormais d'effectuer de menues réparations sur des documents abîmés et de parer au plus urgent.

Stabiliser les documents brûlés en 92


Les deux employées ont fort à faire : il faut par exemple enlever la poussière et la suie car elles constituent un terrain propice au développement des bactéries. Il faut aussi stabiliser les contours des nombreux documents qui ont en partie brûlé lors de l'incendie de 1992. 
Toutes les archives ne seront pas consultables - tout dépend de leur état, mais ces réparations vont tout de même permettre de rendre plus accessibles des documents qui ne l'étaient pas jusque là et surtout de les conserver de manière durable. 

(Re) voir le reportage d'Emilie Boulenger et Jérome Anger. 

©saintpierremiquelon

 
Publicité