Coronavirus : des masques usagés polluent les rues de Saint-Pierre et Miquelon

écologie saint-pierre (spm)
masques usagés incivilités pollution
©SPM La 1ère
Des masques usagés sont retrouvés dans les rues de la ville de Saint-Pierre ou dans la nature. La municipalité et les associations de préservation de l'environnement veulent sensibiliser à cette pollution facilemment évitable.

Depuis l'obligation du port du masque dans les espaces publics clos, les ventes de masques ont augmenté et les actes d'incivilité aussi. Les images de masques usagés abondonnés en pleine nature fleurissent sur les réseaux sociaux. 

À lire aussi > Le port du masque et de la visière se généralise à Saint-Pierre et Miquelon

Le collectif " Caillou tout prop' " souhaite sensibiliser aux bons gestes à adopter pour tenter d'enrayer cette pollution environnementale avant que celle-ci ne prenne de l'ampleur. 

" L'idée, c'est que ça ne s'aggrave pas, ou mieux que l'on n'en trouve plus un seul."

- Marion Letournel - membre du collectif "Caillou tout prop'"

 

Masques non recyclables


La municipalité a également remarqué la présence de masques dans les bornes de tri prévues pour le recyclage des plastiques, cartons et verre.

À lire aussi > À Saint-Pierre et Miquelon, des volontaires nettoient le littoral pour protéger l'environnement

Elle rappelle que la bonne poubelle à utiliser pour jeter ces masques usagés est la poubelle grise, destinée aux déchets non recyclables.

"J'en appelle au civisme de nos concitoyens, les masques, gants et mouchoirs, doivent aller dans la poubelle grise."

- Maïté Legasse - adjointe au maire en charge du développement durable


Le reportage de Marie Paturel et Aldric Lahiton

©saintpierremiquelon
Les Outre-mer en continu
Accéder au live