Covid-19 : allègement des mesures sanitaires pour les voyageurs de Saint-Pierre et Miquelon

coronavirus saint-pierre (spm)
Covid-19 : allègement des mesures pour les voyageurs de Saint-Pierre et Miquelon
l'ATR-642 de la compagnie Air Saint-Pierre : les modalités d'entrée sur le territoire ©Linda Saci

Depuis le 19 mai 2021, il n'est plus nécessaire de faire valoir un motif impérieux pour voyager de ou vers Saint-Pierre et Miquelon. Et dès le 9 juin, la septaine ne sera plus obligatoire pour les personnes ayant été vaccinées contre la Covid-19.

Les mesures sanitaires d'entrée sur l'archipel seront allégées dès le 9 juin 2021. Les personnes ayant bénéficié d'un parcours vaccinal complet seront dispensées d'une septaine obligatoire. Un auto-isolement sera recommandé.

« C’est la réponse qu’attendait le territoire à son effort de vaccination »

Christian Pouget, préfet de Saint-Pierre et Miquelon

 

Avec près de 80 % de la population éligible vaccinée, le préfet de l'archipel estime que l'assouplissement des mesures pour les habitants du territoire est une réponse légitime. Aucun test PCR n'est à faire au départ de Saint-Pierre et Miquelon. 

A lire aussi : Fin des motifs impérieux pour voyager hors de Saint-Pierre et Miquelon

Un décret ministériel a déjà officialisé la levée des motifs impérieux. Ils ne sont plus nécessaires depuis le 19 mai 2021 pour voyager hors de Saint-Pierre et Miquelon. Il n'est donc plus obligatoire de justificier d'un impératif de santé, professionnel ou familial pour quitter le territoire. 

Une décision discutée

 

La fin de la septaine imposée pour les personnes vaccinées ne fait pas l'unanimité. Le sénateur Stéphane Artano regrette un manque de concertation : "Le préfet aurait pu réunir les élus."

Le sénateur de l'archipel se déclare par ailleurs opposé au "pass sanitaire" au niveau national, estimant qu'une telle mesure risque de stigmatiser une partie de la population.

Les mesures toujours en vigueur

 

Les tests PCR restent obligatoires à l'entrée sur le territoire qualifié de "covid free". Des test négatifs sont donc à réaliser dans les 72h précédant le vol, et sept jours ensuite, pour tout le monde. 

Les personnes qui ne sont pas vaccinées sont, elles, toujours contraintes d'observer une septaine. Concernant la situation des mineurs, non vaccinés donc : "J'attends des précisions sur ce point, mais je n'ai pas trop d'inquiétude", explique Christian Pouget. Le port du masque est lui aussi toujours d'actualité dans les lieux publics clos. 

Christian Pouget, le préfet, était l'invité du journal télévisé le 19 mai 2021. Il répond à Claudio Arthur.