Des chercheurs de l'Institut national de recherches archéologiques préventives cartographient les sols de Miquelon à la recherche d'anciennes constructions

sciences saint-pierre (spm)
MIQUELON
Une équipe de chercheurs est présente à Miquelon depuis le début du mois, pour repérer les plus anciennes traces d’habitations de la période moderne. Grâce à l’examen des cartes anciennes, quatre secteurs ont pu être identifiés. La mission s'achèvera en juin.

Qui étaient les premiers habitants de Miquelon ? Que faisaient-ils ? Dans quel type d'habitat vivaient-ils? C'est ce que tentent de savoir des chercheurs de l'INRAP (Institut national de recherches archéologiques préventives). Ils sont sur la grande île depuis une semaine.

À lire aussi : Après un an d’interruption, les fouilles archéologiques ont repris à l’anse à Henry  

Leur mission ? Tenter de repérer les plus anciennes traces d'habitations de la période moderne conservées grâce notamment à l'examen de cartes anciennes. Pour l'heure, quatre secteurs ont pu être identifiés. C'est la premiere étape avant de nouvelles fouilles archéologiques à Miquelon. Les opérations devraient durer deux mois.

Karim Baïla et Jean-Noël de Lizaraga les ont suivi du côté du Cap de Miquelon :

©saintpierreetmiquelon