L'arrivée de Système U à Saint-Pierre et Miquelon aura-t-elle un impact sur la concurrence ?

consommation saint-pierre (spm)
dagort caisses
©SPM la 1ère

L'annonce a été faite la semaine dernière. Le centre commercial Marcel Dagort vient de nouer un partenariat avec la coopérative de commerçants indépendants Système U. Comment les concurrents et les autres enseignes locales accueillent-ils cette nouvelle ?

À Saint-Pierre et Miquelon, cinq grossistes-importateurs approvisionnent la dizaine de magasins alimentaires de archipel. Dans chaque commerce, on retrouve quasiment les mêmes marques françaises telles que Carrefour ou Belle France.

À lire aussi : Le centre commercial Marcel Dagort rejoint le réseau Système U

Des marques proposant une large gamme de choix, au même titre que super U selon les distributeurs. S'ajoutent à cela des marques canadiennes comme Le choix du président ou No name, appréciées par les consommateurs.

Un équilibre non chamboulé 

 

Les distributeurs l'assurent, les affaires fonctionnent plutôt bien, et l'arrivée de Super U sur le territoire n'est en aucun cas une concurrence supplémentaire. Ils estiment être en mesure d'offrir aux clients des produits d'aussi bonne qualité, à des prix similaires. Et si concurrence il y a, ils pourront toujours compter sur les grands noms, à l'instar du café Maxwell, de la confiture Bonne Maman, ou des pâtes Panzani.

Des valeurs sures, que nous retrouvons également dans les rayons de la grande surface. En somme, la nouvelle enseigne est un choix en plus, sur une offre déjà diversifiée.

Finalement, la préférence de l'acheteur se baserait sur ses habitudes, et des questions de proximité. Même si les produits vendus dans les petits commerces seraient parfois plus chers qu'au supermarché.

Le reportage de Anastasia Laguerra :