L'éco-organisme SCRELEC de retour à Saint-Pierre et Miquelon pour sensibiliser sur la collecte et le recyclage des piles et batteries usagées

énergie saint-pierre (spm)
BATRIBOX PILES BATTERIES
Depuis 2014, SCRELEC, un des deux éco-organismes de France en matière de collecte et recyclage de piles et batteries usagées, agit dans l'archipel. Son directeur général est sur place pour une piqûre de rappel.

Depuis 2014, une solution vous est proposée pour recycler vos batteries et accumulateurs portables. Elle s'appelle Batribox.

C'est une petite boîte en carton dédiée à leur tri. Vous devez ensuite la déposer dans les différents points de collecte mis en place par les deux mairies. Très souvent, il s'agit des commerces et des entreprises.

À l'initiative de ce projet, l'éco-organisme SCRELEC. L'opérateur historique du recyclage de ce type de déchets intervient en France et dans plusieurs territoires d'outre-mer.

Une fois la collecte réalisée, les piles et batteries prennent la direction du centre de tri de Brest, grâce à un partenariat avec la Marine nationale.

À lire aussi Des déchets polluants de Saint-Pierre évacués par la Marine nationale

En 2020, 8 tonnes de ces polluants ont pris le large. Depuis la mise en place de cette coopération entre SCRELEC et les deux mairies, les acteurs de l'éco-organisme se déplacent tous les trois ans sur le territoire.

Depuis samedi, Emmanuel Toussaint-Dauvergne le directeur général est sur place. Durant une semaine il sera question de vérifier le bon fonctionnement du circuit. 

Il était l'invité du Journal télévisé de 20 Heures du lundi 28 février :

©saintpierreetmiquelon