Législatives 2022 : Dominica Michel-Revert est "prête à cette élection"

élections saint-pierre (spm)
Dominica Michel - Revert sur le plateau de SPM la 1ère
La candidate aux élections législatives a détaillé les axes de son programme lors d'une intervention télévisée ce mercredi. ©SPM la 1ère
La candidate "Cap sur l'Avenir" pour les prochaines élections législatives 2022, Dominica Michel - Revert était l'invitée du JT de Saint-Pierre et Miquelon la 1ère. Elle a répondu aux questions de Linda Saci-Cautain.

Dominica Michel-Revert, cadre supérieure de santé, membre de "Cap sur l'Avenir", voudrait, si, elle est élue députée, "travailler avec l'ensemble des groupes".
Par ailleurs, elle ne souhaite pas forcément être étiquetée sous le mouvement "Renaissance" (anciennement "La République en marche", parti du président Emmanuel Macron).

Très investie dans la vie associative à Saint-Pierre, Dominica Michel-Revert assure qu'elle est prête pour ce nouveau défi. Plusieurs points clés ont été abordés par la candidate lors de son intervention.

  •  La notion du pouvoir d'achat est la préoccupation du moment. Comme évoqué par Stéphane Lenormand la veille, le projet de loi doit être une priorité et "je souhaite le défendre bec et ongles". Pour elle, les minimas sociaux doivent être réévalués.
  • Augmenter le nombre de consultations sur la Grande île. En tant que cadre supérieure de santé au centre hospitalier François Dunan de Saint-Pierre, elle estime qu'il "faudrait revoir les effectifs au niveau médical et paramédical". "Il y a des choses à développer de ce côté-là".

  • Permettre une bonne entente dans les différentes collectivités territoriales "à partir du moment où il faut défendre les intérêts généraux de l'archipel" a-t-elle précisé. "Je travaillerai avec tout le monde".

J'arrive à un moment de ma vie où j'aurai de la disponibilité. Il me semble que c'est le bon moment.

Dominica Michel-Revert, candidate aux élections législatives

  • L'éolien terrestre peut être une option pour l'archipel. Cela pourrait se caractériser par le biais de câbles qui relieraient la Grande île à Saint-Pierre pour fournir de l'énergie. "C'est mon objectif d'aller convaincre et démontrer que c'est possible et qu'on pourra le mettre en place".

Propos recueillis au micro de Linda Saci-Cautain

©saintpierreetmiquelon