Les réservations pour les vols directs entre Saint-Pierre et Miquelon et Paris ouvriront ce mois-ci

transports saint-pierre (spm)
Boeing d'ASL Airlines sur le tarmac de l'aéroport pointe blanche
©SPM la 1ère

Air Saint Pierre a annoncé que les personnes ayant déjà un billet en leur possession pourront réserver leur place sur les vols directs entre l’archipel et Paris à partir du 8 mars. Les billets seront ensuite mis en vente à partir du 22 mars.

L’organisation des vols directs entre l’archipel et l’hexagone se précise. La compagnie locale Air Saint Pierre a annoncé qu’il serait possible de réserver une place sur les vols pour les personnes ayant déjà un billet à partir du 8 mars. Ensuite, les places restantes seront mises en vente le 22 mars. Les vols sont prévus du 21 juin jusqu’au 6 septembre.

 

La compagnie précise toutefois que si une personne avec un billet acheté au tarif non-remboursable choisit de ne pas effectuer le voyage alors que le vol est effectué, elle ne pourra pas prétendre à un remboursement.
  

Une expérimentation satisfaisante

La liaison directe a été mise en place une première fois en 2018 avec huit rotations sur la saison estivale. Air Saint Pierre  travaillait avec ASL Airlines pour effectuer ces rotations. Le taux de remplissage des avions avait atteint les 100% sur presque toutes les rotations. Au terme de cette première expérimentation, les passagers se sont dits satisfaits : le trajet est plus court et sans escales, donc beaucoup moins fatiguant.

À lire aussi : Bilan très positif pour les vols directs expérimentaux entre Paris et Saint-Pierre

L’expérience a donc été réitérée l’année suivante, avec cette fois-ci 12 aller-retour entre Saint-Pierre et Miquelon et Paris. A peine la dernière rotation de l’année effectuée, qu’Air Saint Pierre annonçait que l’opération serait reconduite jusqu’en 2022.
  

Le calendrier bousculé par la situation sanitaire

En revanche, l’année 2020 a été plus compliquée pour ces rotations compte tenu de la situation sanitaire. Si le confinement était déjà du passé à Saint-Pierre et Miquelon, les habitants étaient inquiets que cette liaison soit synonyme d’une propagation du coronavirus dans l’archipel, jusqu’ici épargné. Le calendrier initial de 12 rotations a été revu à la baisse. Le premier vol, prévu le 22 juin a été annulé, tout comme celui du 13 et du 28 juillet. Les passagers des  vols du 29 juin et du 6 juillet ont dû se plier aux mesures sanitaires en vigueur à cette période, notamment la quatorzaine stricte. De nombreux passagers ont toutefois fait le choix de renoncer à leur voyage.

À lire aussi : Le nombre de vols directs Paris - Saint-Pierre revu à la baisse pour l'été 2020

Pour cette année, le nombre de vols reste à confirmer. Il est aussi important de rappeler qu’actuellement, il faut justifier d’un motif impérieux d’ordre professionnel ou familial afin de voyager, que ce soit vers l’archipel ou vers l’Hexagone. La date à laquelle ces motifs impérieux seront levés n’est pas encore connue.

Les Outre-mer en continu
Accéder au live