Le nombre de vols directs Paris - Saint-Pierre revu à la baisse pour l'été 2020

transports
vol direct paris- saint-pierre
©SPM la 1ère
La ministre des Outre-mer Annick Girardin a annoncé que le nombre de vols directs entre Paris et Saint-Pierre serait réduit et que les quatorzaines strictes seraient maintenues jusqu'au 10 juillet, avant la mise en place d'un nouveau dispositif contraignant.
Dans un entretien exclusif accordé à Saint-Pierre et Miquelon la 1ère, la ministre des Outre-mer Annick Girardin est venue apporter quelques précisions sur la question des vols directs entre Paris et Saint-Pierre prévus cet été.

À lire aussi > Un collectif réclame le maintien des quatorzaines pour les voyageurs arrivant à Saint-Pierre et Miquelon

Consciente des inquiétudes que suscite cette liaison directe auprès d'une partie de la population, la ministre plaide tout de même pour "une stratégie prudente d'ouverture progressive" du territoire, en s'appuyant notamment sur les recommandations du conseil scientifique.
 

Remboursement intégral pour les annulations


Suite à des discussions menées avec la compagnie Air Saint-Pierre et la direction générale de l'aviation civile, la décision a été prise d'offrir à l'ensemble des voyageurs, assurés ou non, la possibilité d'annuler leur voyage.

À lire aussi > Le magazine À La Une consacré à la saison touristique à Saint-Pierre et Miquelon

Un dispositif qui, selon la ministre, devrait provoquer des annulations, réduisant ainsi le nombre de vols nécessaires et les arrivées sur le territoire.
 

Un dispositif contraignant au-delà du 10 juillet


Jusqu'au 10 juillet, conformément à la loi d'État d'urgence sanitaire, seuls les voyageurs disposant d'un motif impérieux de déplacement pourront prendre place à bord de ces vols. Au-delà de cette date, une mesure "tout aussi contraignante" sera mise en place sur décision du ministère de la Santé.
 

"Il est mieux, peut-être, de ne pas voyager cet été." - Annick Girardin


Pour Annick Girardin, ces conditions de déplacement contraignantes auront pour effet de limiter l'afflux de visiteurs tout en permettant à ceux qui le souhaitent, pour des raisons familiales notamment, de quitter ou d'entrer sur le territoire.

L'entretien intégral d'Annick Girardin au micro de Frédéric Dotte.

Entretien avec Annick Girardin sur la question des vols directs