Première baignade en mer depuis le confinement pour les nageurs de l'association NEMO

natation saint-pierre (spm)
Nageur
Un nageur s’apprête à se baigner à l'Anse à Rodrigue. ©Denise Téletchéa-Urdanabia
L'association de nage en étang, mer et océan (NEMO) a effectué le 30 mai sa première baignade en mer depuis le confinement. L'occasion pour trois courageux nageurs de profiter de l'eau cristalline de l'anse à Rodrigue, à seulement 3 degrés. 
"C'était tellement satisfaisant". Voilà comment Vincent Magnaval décrit sa première baignade avec l'association NEMO. Ce novice a participé samedi 30 mai à une séance d'entraînement en mer, aux côtés de deux habitués. L'association, qui organise également les Jeux Nautiques de Saint-Pierre et Miquelon, avait en effet proposé une nage de trois kilomètres au départ de l'anse à Rodrigue. 

À lire aussi > Des chalutiers au navire Le P'tit Gravier, 35 ans sur la mer pour le capitaine Philippe Vigneau

Les conditions météorologiques n'étaient pourtant pas idéales : l'air était à seulement 6 degrés, l'eau à 3 degrés. Malgré leurs combinaisons, leurs gants et leurs cagoules, les nageurs ont donc dû affronter le froid. "Ils sont courageux, parce que là, ce n'est vraiment pas chaud" a reconnu Denise Téletchéa-Urdanabia, la présidente de l'association qui a supervisé l'opération depuis la rive. 
 

"Nager en mer, c'est un bon entraînement, d'autant qu'il n'y a pas de piscine actuellement." - Denise Téletchéa-Urdanabia


Malgré tout, les nageurs étaient satisfaits. Ils ont ainsi pu voir de petites méduses. "Elles étaient translucides, avec des couleurs de corail, de rose... C'était un spectacle magnifique" assure Vincent Magnaval. Un début de saison productif pour l'association NEMO dont les inscriptions sont déjà ouvertes pour les prochaines sorties. "L'idéal, après, c'est de faire une bonne sieste" sourit Vincent Magnaval. 
 
Reportage de Karim Baïla et Alain Rebmann. 
 
©saintpierremiquelon


 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live