Un projet d'éoliennes suscite des inquiétudes à Saint-Pierre

énergie saint-pierre (spm)
Un projet d'éoliennes suscite des inquiétudes à Saint-Pierre
©SPM la 1ère
Une filiale du fournisseur d'énergie, EDF Renouvelable, songe à implanter 5 ou 6 éoliennes, à Saint-Pierre, près de l'étang de la Vigie. Le projet est encore flou, mais déjà, un riverain demande plus d'informations et estime que la population devrait être informée.
L'idée d'implanter des éoliennes à Saint-Pierre n'est pas nouvelle. Cette fois, un nouveau projet a vu le jour, porté par EDF Renouvelable. 
Le directeur d'EDF à Saint-Pierre et Miquelon affirme ne pas connaître les détails du projet actuel, mais il évoque la possible implantation de " 5 à 6 éoliennes (...). Des éoliennes de moyenne puissance pour ne pas aller sur des éoliennes de grande puissance. " Selon lui, la production sur une année représenterait à peu près 30 % de ce que l'on produit aujourd'hui en électricité thermique. 
 

" Le gain environnemental pour le territoire serait de l'ordre de 10 000 tonnes de CO2 rejetées dans l'atmosphère en moins "

Martin Detcheverry, directeur d'EDF



Pour le moment, le terrain a seulement été identifié dans le Schéma territorial d'aménagement et d'urbanisme. Mais ce projet suscite des inquiétudes. 
Xavier Landry, qui habite l'Anse à Pierre, a sollicité une réunion avec la collectivité pour en savoir plus quand il a vu un géomètre prendre des mesures dans la zone.
 

Informer la population


Cet habitant de Saint-Pierre a aussi décidé d'ouvrir une page sur les réseaux sociaux pour informer la population. "Je trouve que le projet est pas mal avancé et qu'il n'y a rien de public, explique-t-il. La population ne semble pas du tout au courant de ce qui est envisagé ici".  Ce riverain aimerait notamment voir l'organisation d'un nouveau référendum sur le sujet, après celui organisé en 2008.  
 

"Saint-Pierre, c'est petit. (...) c'est un chantier au moins aussi important que celui du nouvel aéroport en termes de surface, de temps de travail et d'impact sur le paysage aussi donc ce n'est pas anodin. Je pense que la population devrait se renseigner. "

Xavier Landry, habitant de l'Anse à Pierre


Le reportage de Karim Baila et Agathe Tournoux :
 
©SPM la 1ère