Plus de 70 participants de Saint-Pierre et Miquelon inscrits à la régate virtuelle du Vendée Globe

voile
morgan ruault vendee globe
©SPM la 1ère

Charlie Dalin sur son monocoque aura mis 80 jours 6 heures 15 minutes et 47 secondes pour effectuer son tour du monde en solitaire. Une performance suivie de près par Morgan Ruault et 70 autres résidents de Saint-Pierre et Miquelon transformés le temps de l'évènement en navigateurs virtuels.

Charlie Dalin sur Apivia est le premier à passer la ligne d'arrivée de la neuvième édition du Vendée Globe mercredi soir. En revanche, il ne sera peut-être pas le vainqueur de cette course mythique sans escale et sans assistance puisque deux de ses concurrents bénéficient de compensations pour avoir participé à un sauvetage. Il s'agit de l'allemand Boris Herrmann et du français Yannick Bestaven.

À lire aussi : Retour sur l'histoire de la transatlantique entre Lorient et Saint-Pierre

Le Vendée Globe est réservé aux meilleurs marins du monde. Mais les amoureux de voile peuvent aussi y participer virtuellement et parfois même gratuitement grâce à Virtual Regatta. Ce jeu vidéo fait fureur y compris à Saint-Pierre et Miquelon.

Cette année, 71 navigateurs locaux, tous passionnés de voile et de course au large ont relevé le défi et se sont transformés en skipper virtuel.

Parmi eux, Morgan Ruault a terminé premier des joueurs inscrits dans l'archipel en bouclant le parcours en 70 jours. Le skipper virtuel est très fier de sa performance virtuelle. 

Karim Baïla et Hélène Corbie l'ont rencontré.

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live