st-pierre & miquelon
info locale

Stéphane Claireaux : "Quelle part de risque est-on prêt à accepter collectivement pour ouvrir le territoire ?"

coronavirus
stephane claireaux jt
©SPM la 1ère
Le territoire de Saint-Pierre et Miquelon doit-il s'ouvrir davantage ? Et si oui, quand et comment ? Sans avancer de date précise, le député de l'archipel, Stéphane Claireaux, se dit en faveur d'un assouplissement des mesures imposées, notamment pour venir en aide au secteur touristique.
À quoi ressemblera l'été dans l'archipel ? Les acteurs du tourisme étaient réunis ce mercredi 20 mai à la Cacima pour partager leurs inquiétudes avec la préfecture et plusieurs élus.
 

"Une saison terminée avant d'avoir commencé"


Face à l'annulation de la plupart de leurs réservations, les professionnels du secteur avaient de nombreuses questions à poser au sujet de l'avenir de cette saison qui débute sous de très mauvais auspices.

À lire aussi > L'émission Place Publique consacrée au déconfinement à Saint-Pierre et Miquelon

Invité dans le journal télévisé de la 1ère, le député Stéphane Claireaux a dit partager leurs préoccupations. Selon lui, si "la saison est terminée avant d'avoir commencé en ce qui concerne l'Amérique du nord", il resterait encore de l'espoir au sujet des vols directs vers la métropole.
 

"Est-ce qu'on peut garder l'archipel sous bulle ? Moi, je n'en suis pas persuadé - Stéphane Claireaux, député de Saint-Pierre et Miquelon

 

Assouplir l'entrée des voyageurs ?


Si Stéphane Claireaux se dit favorable à une prochaine ouverture du territoire, il insiste toutefois sur les conditions sanitaires qui seront nécessaires.

À lire aussi > Vols directs : pour Air Saint-Pierre, la décision doit être prise très rapidement

Par ailleurs, le système de quatorzaine ne serait pas appelé à perdurer, selon le député qui envisage sa possible suppression dès le mois de juin.
 

"À mon avis, d'ici la mois de juin il n'y aura plus de quatorzaine" - Stéphane Claireaux, député de Saint-Pierre et Miquelon


Retrouvez ci-dessous l'intégralité de l'entretien accordé au député Stéphane Claireaux ce mercredi 20 mai sur le plateau du journal télévisé de la 1ère.  
©saintpierremiquelon