Tennis : le rêve d'Éloïse et d'Olivier Hutton

tennis saint-pierre (spm)
eloise olivier hutton
Éloïse (17 ans) et Olivier (14 ans) Hutton sont de retour chez eux pendant les fêtes. Le reste de l'année, ils poursuivent leurs études aux États-Unis et en métropole avec le même objectif. Ils rêvent tous les deux de devenir joueurs professionnels de tennis.

C'est un retour aux sources bien apprécié à la veille de Noël. Éloïse et Olivier sont de retour chez eux pendant ces les vacances après s'être exilés pour développer leur tennis hors de l'archipel cette année.  

À lire aussi > Tennis : la Saint-Pierraise Eloïse Hutton rejoint une université américaine

Si l'aînée a choisi les États-Unis et le Davis & Elkins College en Virginie occidentale, son jeune frère s'est envolé pour le sud de la France dans la ville de Sète, en Occitanie.

Le tennis chez les Hutton, c'est une histoire de famille  

 

Espoirs du tennis local, Éloïse et Olivier ont commencé à jouer dès l'âge de deux ans et demi en suivant les traces de leurs parents et grands-parents. C'est d'ailleurs leur grand père Robert qui a fondé le premier club de tennis à Saint-Pierre au début des années 80.

Le tennis : "c'est dans les gènes (...) depuis des générations dans notre famille. C'est une suite logique de continuer"

Éloïse Hutton

 

S'ils sont très motivés et animés par la même passion, ces frère et soeur peuvent aussi compter sur le soutien de leurs parents.

Kelly et Renaud Hutton ont accepté de les laisser partir pour s'épanouir, tout en ayant conscience que ce parcours nécessitera pour eux bon nombre de concessions.

Il y a beaucoup de sacrifices mais ils ont envie de faire ça. On ne fait que les laisser faire et on est derrière eux

Kelly Hutton

 

Sans garantie de réussir un jour à intégrer les circuits professionnels WTA et ATP, Éloïse et Olivier sont prêts à réaliser des sacrifices pour essayer d'y parvenir. Selon leur père, cela leur permettra au passage de développer une discipline et un mental qui leur serviront tout au long de leurs vies. 

Nul doute qu'ils iront encore s'entraîner pendant les vacances, tout en profitant de leur famille avant de s'envoler de nouveau vers leurs destinées.  

Retrouvez ci-dessous le portrait croisé d'Éloïse et Olivier signé Karim Baïla et Allison Audoux 

©saintpierreetmiquelon