Territoriales 2022 à Saint-Pierre et Miquelon : la jeunesse au cœur des programmes des candidats

famille
etudiants retour aeroport
©SPM la 1ère
Le destin des jeunes à Saint-Pierre et Miquelon est l'un des sujets qui préoccupe les habitants mais aussi les politiques. Prendre soin de ceux présents dans l'archipel, donner envie à ceux qui sont partis de revenir. Les trois listes candidates aux territoriales avancent des projets. 

Face au problème de démographie, la jeunesse est l'un des grands des défis de l'archipel pour les prochaines années. Créer des structures et des activités pour les enfants sur le territoire, et faire revenir les plus âgés, une fois leurs études terminées. Les trois listes candidates aux élections territoriales 2022 ont égrainé plusieurs propositions au fil de la campagne.

Oeuvrer pour le logement

 

C'est l'axe majeur du programme d'Ensemble pour construire : redonner aux loyers des montants corrects, et mettre en oeuvre une nouvelle politique de logement. "Tant que les loyers n'auront pas descendu, les jeunes ne reviendront pas", estime Patrick Lebailly. 

Assouplir le dispositif des bourses

 

Pour Cap sur l'avenir, le regain d'atractivité du territoire pour les jeunes passe par un travail pour optimiser le système des bourses de la collectivité. "Il nous faut plus de souplesse, travailler et déterminer comment attribuer des bourses à des jeunes qui ne vivent plus comme avant", expliquait Annick Girardin pendant la campagne.

Revoir l'offre d'emploi

 

Lors de la campagne, la tête de liste Archipel demain, Bernard Briand, a annoncé vouloir réaliser une cartographie de l'emploi local, afin de mieux orienter les jeunes qui souhaitent revenir et cherchent de travail. 

Un nouvel espace de vie pour les enfants

 

"Nous sommes d'accord, il manque un lieu pour les jeunes". Le président de la collectivité sortant souhaite la création d'un nouvel espace de vie et de rassemblement pour les enfants et adolescents, encadré par de véritables professionnels jeunesse. Bernard Briand a aussi annoncé une enveloppe de 250 000 euros pour la crèche de Saint-Pierre. 

Tout les programmes jeunesse des trois listes résumés par Claire Arrossaména : 

©saintpierreetmiquelon