publicité

Transat Québec - Saint-Malo : le trimaran Oman Sail remorqué à Saint-Pierre

Le multicoque a été remorqué au port de Saint-Pierre, ce lundi matin. Une opération coordonnée par Philippe Paturel, en collaboration avec la SNSM et l'école de voile. Engagé dans la transat Québec - Saint-Malo, "Oman Sail" avait chaviré le 17 juillet dernier. 

L'équipage d'Oman Sail a regagné son trimaran, le temps du remorquage depuis l'entrée du port jusqu'au quai © ALB
© ALB L'équipage d'Oman Sail a regagné son trimaran, le temps du remorquage depuis l'entrée du port jusqu'au quai
  • Par Angélique Le Bouter
  • Publié le , mis à jour le
L'opération débute à 7h50, ce lundi matin. La vedette de la SNSM et un zodiaque de l'école de voile, avec à son bord Philippe Paturel, prennent la mer. A quelques encablures du Grand Colombier, le trimaran de 70 pieds, privé de mat, apparait, dans l’épaisse brume matinale.
La vedette de la SNSM a retrouvé l'Oman Sail à quelques encablures du Grand Colombier © ALB
© ALB La vedette de la SNSM a retrouvé l'Oman Sail à quelques encablures du Grand Colombier

"Oman Sail" ne dérive plus. Dimanche, un remorqueur de Saint-Jean de Terre-Neuve l'a récupéré. C'est cet immense navire canadien qui le guide jusqu’à l’entrée du port. La SNSM peut prendre le relais. Malgré le brouillard, les conditions sont plutôt favorables. La mer est calme, le passage de remorque se fait sans difficulté.
Les sauveteurs de la SNSM à pied d'oeuvre lors du passage de remorque © ALB
© ALB Les sauveteurs de la SNSM à pied d'oeuvre lors du passage de remorque

Les cinq marins sains et saufs
Pour le multicoque, les ennuis commencent dimanche 17 juillet. "Oman Sail" chavire, lors de la transat Québec - Saint-Malo, à 500 milles des côtes de l'archipel. L'équipage est récupéré, sain et sauf, par un cargo et rapatrié vers le Canada. 

Contacté quelques heures après le retournement du trimaran, le Saint-Pierrais Philippe Paturel est mandaté par les propriétaires pour ramener le bateau à bon port. Aussitôt, il se met à la recherche d'un navire qui pourrait le récupérer en haute-mer et le remorquer. 

"On a réussi à trouver le Maersk Cutter qui est un bateau de toute dernière génération, qui a à peine un an, explique l'agent maritime. Et là, je dois dire que tout le monde était content de disposer d’un tel outil pour proposer des opérations de sauvetage dans les meilleures conditions."
Le Maersk Cutter a récupéré l'Oman Sail au large des côtes de Saint-Pierre et Miquelon © ALB
© ALB Le Maersk Cutter a récupéré l'Oman Sail au large des côtes de Saint-Pierre et Miquelon


Oman Sail, à l'abris, au port de Saint-Pierre, en attendant de partir vers la métropole

L'opération de ce lundi aura duré 2h. Impossible, pour le moment, de savoir combien de temps le trimaran restera à quai à Saint-Pierre. Des expertises auront lieu prochainement. Quant aux réparations, elles se feront en métropole, au chantier naval de Lorient. 
 


Regardez le reportage d'Angélique Le Bouter et Alain Rebmann. 

REMORQUAGE OMAN SAIL CHAVIRE


Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play