Transport maritime : des retrouvailles attendues entre Saint-Pierre et Miquelon et Fortune

transports
arrivee ferry fortune
©SPM la 1ère
Ce mercredi 11 août, après plus de dix-huit mois d'interruption, un ferry assurait une rotation commerciale entre Saint-Pierre et Miquelon et Fortune. Une première rotation qui faisait aussi office d'inauguration du service de transport de véhicules.

C'était un embarquement particulièrement attendu. Ce mercredi 11 août, 46 passagers prenaient place à bord du Suroît pour une première rotation commerciale avec Fortune en près de deux ans. Et pour la premiers fois, des véhicules pouvaient être embarqués à bord du navire pour y être acheminés en sol canadien. Au-delà de cette reprise inaugurale, il s'agissait également du premier déplacement maritime à vocation commerciale que devaient encadrer les autorités locales depuis de début de la pandémie.

À lire aussi : Reprise des liaisons maritimes vers Fortune : quelles sont les modalités d'entrée au Canada ?

Au départ de Saint-Pierre, l'excitation était donc palpable parmis les passagers. Tandis que certains s'apprêtent à retrouver leur maison secondaire, d'autres compte se diriger vers Saint John's pour y prendre place à bord d'un vol vers le Nouveau Brunswick. Un autre couple a lui fait le choix de la voie terrestre pour rejoindre Port-aux-Basques, à l'ouest de la province, où un ferry en direction de Sidney en Nouvelle Ecosse les attend.

vehicules suroit fortune
©Le pont du ferry était à pleine capacité avec 17 véhicules à bord

 

Avec les impératifs sanitaires imposés par les services canadiens, les procédures administratives s'annoncaient fastidieuses au débarquement. À l'arrivée, sur un quai terre-neuvien totalement rénové, chaque véhicule était en effet soumis à une procédure de vérification de documents qui pouvait atteindre la vingtaine de minutes.

Cela fait près de deux heures que l'on attend.

 

Passée cette étape, les passagers se voient offrir une pochette d'objets souvenirs par des agents touristiques. Un geste bienvenu aux termes d'une longue attente dans les voitures.

 

"Un aboutissement" pour la collectivité territoriale

 

Depuis la mise en service des ferries au printemps 2018, la collectivité a alterné entre déboires administratifs et retards de chantier avant que le quai de Fortune ne soit enfin réaménagé pour y permettre le débarquement des véhicules. Pour la collectivité territoriale, ce voyage inaugural se fait donc "avec beaucoup d'émotion" selon le vice-président Claude Lemoine, présent à bord pour l'occasion.

Le pont est plein, c'est signe que les gens attendaient cela avec impatience.

Claude Lemoine, vice-président de la collectivité territoriale

 

Trois ans plus tard, les 17 véhicules qui remplissent le pont du Suroît semblent donc satisfaire les pensionnaires de la place Monseigneur Maurer.

À lire aussi : Quai des ferries à Fortune : la collectivité territoriale relativise l'annonce d'un nouveau retard des travaux

Le voyage du retour s'avèrera toutefois plus calme, tandis que, hormis les élus et salariés de SPM Ferries, seulement deux passagers, agents de l'organisation Legendary Coasts, ne prendront place à bord.