Patrimoine : la maison de pêcheur restaurée pour faire vivre l'histoire

patrimoine
La "maison à Jules" l'un des derniers vestiges de la petite pêche refait peau neuve
La maison du pêcheur construite en 1921 est en cours de restauration. L'ensemble Girardin a été classé aux monuments historiques de France en février 2020 et a abrité pendant plusieurs années Antoine Girardin, sa femme et ses six enfants. ©SPM LA PREMIERE
La maison de pêcheur, plus connue sous le nom de "la maison à Jules" est en cours de réhabilitation. Cet élément du patrimoine de l'archipel est un symbole d'une époque révolue. Située à la pointe à Philibert, cette petite baraque rouge a été classée monument historique cette année. 
L'une des dernières maisons de pêcheur sur l'archipel est en travaux. L'association Sauvegarde du patrimoine de l'archipel organise les rénovations nécessaires depuis un mois. Des techniciens travaillent sans relâche pour sauver la maison qui était sur le point de s'écrouler.  
 

"Il y avait du stresse car la maison était très fragile, elle était même sur le point de tomber (...) Quand on a démarré les travaux, on a dû purger tout ce qui était pourri." - Yannick Turpin, association sauvegarde du patrimoine de l'archipel


Retour sur l'histoire de la maison 


Cette maison a presque cent ans, elle a été construite en 1921. À Saint-Pierre, on l'appelle familièrement "la maison à Jules". Pourtant, c'est Antoine Girardin et sa famille qui y vivaient. Le pêcheur a acheté l'habitation en 1947. Elle offre un témoignage précieux sur une époque révolue. Un temps où les hommes se levaient à trois heures du matin pour prendre la mer, aller pêcher la morue, à bord de leur doris. 
 

Garder l'âme de la maison 


Pour la restaurer à l'identique, les techniciens ont du assainir des poutres qui avaient plus de 100 ans. "Cela fait partie du patrimoine, la maison est construite comme ça donc on essaye vraiment de garder un maximum de la maison d'origine et on la renforce comme on peut avec les nouvelles techniques.", explique Yannick Turpin. Grâce à ce travail rendu possible grace à l'association Sauvegarde du patrimoine de l'archipel, la maison de pêcheur a été classée monument historique en février 2020 


Le reportage de Karim Baïla et Adrien Develay : 
©saintpierremiquelon
Les Outre-mer en continu
Accéder au live