Un discours tourné vers l'avenir pour la ministre de la Mer Annick Girardin

politique
annick girardin
©DENIS MEYER / HANS LUCAS
Durant trois jours, le ministre des Outre-mer Sébastien Lecornu et Annick Girardin, ministre de la mer sont en visite officielle sur l'archipel. Des premières annonces ont été faites.

La ministre de la mer a donné un discours ce mercredi aux Terrasses du Port de Saint-Pierre. Il en est ressorti plusieurs annonces fortes afin de rassurer les partenaires sociaux et les élus locaux. Elle a aussi rappelé l'importance du rôle de l'État, qui, depuis 2017 a investi 32 millions d'euros pour des travaux de rénovation des quais de Saint-pierre et de Miquelon.

« On doit renouer avec notre histoire, nos racines, avec notre identité, sans pour autant idéaliser bien sûr et regretter le passé. »

Annick Girardin, Ministre de la mer

 

Construction des quais des croisières
 

C'est l'un des points phare du développement de l'archipel. Les travaux devraient s'achever d'ici la fin de l'année. Il permettrait des perspectives prometteuses pour le territoire, "c'est une vision sur le long terme. On peut viser jusqu'à 20 000 passagers par an, avec une vingtaine d'escales dès 2023. Cela pourrait gérer 2 millions d'euros de retombées économiques annuelles, pour le territoire".

La pêche et l'aquaculture : des filières d'avenir
 

La ministre souhaite en faire des secteurs clés du développement. Pour ce faire, elle mise sur la recherche, avec une meilleure connaissance de l'état des ressources. "Je souhaite que la recherche scientifique prenne toute sa place dans la mise en œuvre de ce plan.

À lire aussi : Quai des croisières à Saint-Pierre : la fin des travaux envisagée pour la fin de l'année

La ministère a par ailleurs renouvelé son soutien à hauteur de 150 000 euros. L'IFREMER (L'Institut Français de Recherche pour l'Exploitation de la Mer) sera doté d'une personne en plus à partir du mois de décembre.
Annick Girardin a aussi souligné l'importance de se former sur le territoire dans les secteurs de la mer.

Le traitement des déchets et les eaux usées
 

Alors que la mairie Saint-Pierre souhaite en finir avec le déversement d'eaux usées dans le port en 2022. Elle a demandé la participation financière de l'État et de la collectivité territoriale pour la réalisation du schéma directeur d'eau potable et d'assainissement dans l'archipel. La ministre s'est exprimée sans détour à ce sujet.

Il est bien évident le rejet de 80% de nos eaux usées dans le port de Saint-Pierre doit cesser. Mais en même temps quand on dit cela, on a rien dit, parce que l'on a fait qu'un constat. Et qu'il est temps que collectivement et au-delà du constat, nous apportions les réponses et les solutions.

Annick Girardin, Ministre de la Mer


Autre sujets abordés :

  • La création d'un établissement public portuaire. L'objectif serait d'apporter une nouvelle dynamique au territoire et faire des ports des deux îles principales, des outils à part entière.

  • Profiter de la position stratégique de l'archipel pour en faire une base de découverte et d'information pour l'Arctique, et mieux informer sur les conséquences du dérèglement climatique.
     
  • Le volet culturel a aussi été abordé. Un plan de rénovation du phare de Pointe Plate devrait voir le jour, au titre de la revalorisation du patrimoine maritime national