Un QR code pour mieux connaître les lieux de culte de Saint-Pierre et Miquelon

religion saint-pierre (spm)
abbé Thébaut QR code
L'abbé Bertrand Thébaut a centralisé des centaines de données dans une dizaine de lieux de cultes, toutes accessibles via un QR code ©Marie Daoudal

Les repères numériques sont placés à l'entrée de chaque établissement religieux, et permettent d'accéder rapidement à leur histoire. Une initiative lancée par l'abbé Bertrand Thébaut.

 

C'est tout un pan de l'histoire locale qui n'aura désormais plus de secret pour vous. Le patrimoine religieux, très présent à Saint-Pierre et Miquelon, s'adapte aux technologies.

Des informations en une photo 

 

A l'entrée de la cathédrale de Saint-Pierre par exemple, un petit symbole ponctue ce message : "La paroisse catholique de St-Pierre est heureuse de vous offrir une application pour découvrir la cathédrale." Ce symbole, vous le connaissez peut-être, c'est ce qu'on appelle un QR code. "On scanne le QR code (avec l'appareil photo de votre téléphone, ndlr), et aussitôt, un lien apparaît vers le site qui décrit tout le contenu de la cathédrale" explique joyeusement l'abbé Bertrand Thébaut. 

À lire aussi : La cathédrale de Saint-Pierre sélectionnée pour le loto du patrimoine

Le même procédé existe pour d'autres lieux de culte de notre archipel. Friand de nouvelles technologies - on se souvient des messes virtuelles tenues pendant le premier confinement - Bertrand Thébaut n'a qu'un objectif : permettre d'accéder plus rapidement aux informations historiques de chaque lieu religieux. "Alors bien sûr, il faut avoir internet. Mais si vous n'avez pas internet au moment de scanner le QR code, l'adresse du site reste en mémoire dans votre téléphone" explique l'abbé. Ainsi, dès votre retour chez vous, vous pouvez accéder quand même aux informations.

"Une fois dans l'église, par exemple, avec le QR code, le visiteur a accès à tout ce qu'on peut trouver dans le bâtiment, et qui aurait un quelconque intérêt historique ou artistique" précise l'homme de foi, en pointant du doigt un vitrail de la cathédrale, à l'époque offert par Louis Légasse à Mgr Légasse en 1911. 

Vitraux, mais aussi symboles religieux 

 

Des vitraux qui représentent beaucoup la mer ou les doris, mais pas seulement. Le site de la cathédrale accessible via le QR code, propose d'autres trésors, notamment le baptistère. "Il n'a pas une forme classique. Traditionnellement, le baptistère a huit côtés, pour rappeler que Jésus est ressuscité un huitième jour. Mais celui-ci, sur ses quatre faces, a des gravures où l'on voit des fleuves d'eaux vives qui descendent de l'arbre de la croix" explique-t-il, tel un professeur d'histoire. 

À lire aussi : En quête de trésorerie, la mission catholique loue des chambres d'hôtes au presbytère de Saint-Pierre

Pour son système de QR code, Bertrand Thébaut a achevé un travail fastidieux de recensement et de centralisation des données sur la cathédrale de Saint-Pierre, sur l'église de Miquelon ou encore sur l'île aux Marins (l'église, le Calvaire et le chemin de croix sont tous répertoriés). 

Si ouvrir un manuscrit, un livre d'histoire peut présenter certains avantages - l'odeur du vieux papier, tourner les pages, flâner dans les couloirs de la bibliothèque - force est de constater que lors d'une visite d'un monument ou d'une bâtisse, la rapidité d'accès aux informations prend tout son sens.

Reportage de Marie Daoudal et Adrien Develay

abbé Thébaut QR code
L'abbé Bertrand Thébaut a centralisé des centaines de données dans une dizaine de lieux de cultes, toutes accessibles via un QR code ©Marie Daoudal
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live