Une année 2020 difficile pour le secteur du bâtiment et des travaux publics à Saint-Pierre et Miquelon

btp saint-pierre (spm)
graves
©SPM la 1ère

Quel avenir pour le secteur du BTP à Saint-Pierre et Miquelon ? Si le bâtiment et les travaux publics ont connu des hauts et des bas en 2020, cette année s'annonce plutôt encourageante.

Saint-Pierre et Miquelon compte à ce jour 75 entreprises dans le BTP dont 42 auto-entrepreneurs. 23 entreprises ont entre deux et neuf salariés, les autres comptent plus de neuf personnes. Le secteur du batiment et travaux publics emploie entre 340 et 380 personnes du printemps à l'automne. 

Dans la lettre de la FEA-BTP, Roger Hélène, président de la fédération des entreprises et des artisans du bâtiment et des travaux publics, revient sur l'année 2020, une année difficile pour le secteur.

Selon lui "ce sont les artisans qui ont été les plus impactés au niveau des contrats privés". Parmi les raisons évoquées : la hausse des prix des matériaux ou encore la peur liée à la covid-19. 

Autres points abordés avec Roger Hélène ce mardi 2 février dans le journal télévisé présenté par Claudio Arthur 

  • La transition énergétique et notamment la réhabilitation thermique afin de mieux isoler les bâtiments. 
  • La commande privée pour 2021
  • Le renforcement des infrastructures vieillissantes et l'aménagement du centre-ville de Saint-Pierre.
  • La revalorisation de la grille salariale pour les ouvriers du BTP de l'archipel 
  • La formation des ouvriers dans ce secteur avec la création de l'OPCO 975 ( Opérateur de compétences)
  • La stratégie du bon achat

Plus de détails avec cet entretien réalisé ce mardi 2 février :