Vers une prise en charge de la septaine par l'assurance maladie pour les patients de retour d'évacuations sanitaires

maladie
arrivee aeroport saint-pierre
Prise en charge de la septaine pour les résidents de l’archipel de retour d’evasan, soutien psychologique et logistique aux patients en isolement à Saint-Jean de Terre-Neuve : la CPS apporte des réponses aux questions que nombre de citoyens se posent en cette période de crise sanitaire.
Il faudra patienter encore un peu avant de de connaître les modalités exactes concernant la prise en charge des résidents de l’archipel de retour d’évacuations sanitaires. Mais il semblerait que tout soit mis en œuvre pour permettre aux malades de pouvoir bénéficier d'un arrêt de travail prolongé durant la septaine obligatoire.
 

Dans l'attente des précisions de la CNAM


Dans un communiqué de la préfecture de Saint-Pierre et Miquelon paru ce mercredi, il est annoncé que la Caisse nationale d'assurance maladie confirme que les dispositions du décret du 14 novembre 2020 modifiant le décret n° 2020-73 du 31 janvier 2020 sont applicables à Saint-Pierre et Miquelon.


Une plus grande exigence des autorités sanitaires canadiennes


Avec la crise sanitaire qui se poursuit, les démarches administratives concernant les évacuations sanitaires sont plus lourdes que d’ordinaire. Néanmoins, grâce à la coopération régionale, elles restent malgré tout réalisables dans des délais raisonnables pour les résidents de l’archipel.
« Il y a un bon travail de collaboration avec la personne en charge de la coopération régionale à la préfecture » souligne Sandrine Lebailly-Robert, directrice santé et ressources à la CPS.
 

Éviter une perte de chance suite à un report de soins


Devant la flambée de l’épidémie de covid-19, des malades hésitent et refusent parfois de partir se faire soigner en métropole ou au Canada.
"On peut comprendre la crainte des malades", explique Sandrine Lebailly-Robert mais, rajoute t-elle, "nos assurés doivent se rapprocher d’abord de leur médecin généraliste pour échanger et savoir s’il est pertinent de demander un report de rendez-vous".

À lire aussi : À 4000 kilomètres de la France, une offre de soins inédite à Saint-Pierre et Miquelon

Par ailleurs, la mise en isolement des patients de l’archipel et de leurs accompagnateurs à Saint-Jean de Terre-Neuve n’est pas toujours facile à vivre. Pour rendre le séjour des résidents de Saint-Pierre et Miquelon plus agréable sur place, la CPS a publié des listes d’épiceries, de restaurants et d’hôtels. Un service d’écoute, géré par la médiation familiale, sera mis en place dès ce mercredi 18 novembre.

L'entretien avec Sandrine Lebailly-Robert réalisé par Claudio Arthur :
Les Outre-mer en continu
Accéder au live