wallis & futuna
info locale

Les chefferies de Wallis et les parents à la rencontre des lycéens contre les violences

violence
réunion contre les violences au lycée
©Lafaela Liufau
Lundi 28 octobre 2019, grand rassemblement au Lycée d'état de Wallis et futuna, élèves, professeurs, parents et chefs coutumiers. Mobilisés pour la sécurité des lycéens, ils ont longuement échangé sur les violences et l'usage détourné des téléphones portables au sein de l'établissement. 
 
Après deux semaines de vacances, reprise des cours particulière ce lundi 28 octobre au lycée d'état de Wallis et Futuna. Une réunion a eu lieu dans l'établissement à l'initiative de l'Association des Parents d'élèves. Ils ont échangé avec les 2 chefferies d'Uvea et les enseignants. Pendant une heure, ils se sont directement adressés aux lycéens dans le but de les sensibiliser contre les violences. Le phénomène est exacerbé par  l'usage abusif du téléphone portable et d'internet dans le lycée. La démarche  intervient après une montée inquiétante de ces violences ces dernières semaines, et notamment juste avant les vacances. Dans leurs propos, les ministres coutumiers Kalae Kivalu Halagahu de la chefferie officielle et Kalae Kivalu Hanisi de la chefferie du roi Ma'utamakia ont insisté sur l'avenir. Ambiance dans ce reportage de Lafaela Liufau et Mirna Kilama :
©wallisfutuna
Face à l'ampleur de la situation, une grande table ronde avec toutes les autorités du territoire est prévue dans les prochains jours pour définir un plan d'action concret. 

Parmi les propositions évoquées, les chefferies et les parents d'élèves envisagent de mieux réglementer l'accès au lycée. Il faut aussi interdire la vente d'alcool aux mineurs et surtout sensibliser les jeunes à l'utilisation du téléphone portable et des résaeux sociaux. Pour aller plus loin, Emeni Hensen, le président de l'APEL était l'invité du journal télévisé de Mélodie Sione :
©wallisfutuna
Publicité