publicité

Les commerçants-importateurs de Futuna dénoncent le tarif du fret à la réception de leurs conteneurs

Les commerçants de Futuna pointent la facturation de leurs conteneurs. Selon eux, le fret à payer pour un conteneur correspond à 24 tonnes. Hors la réglementation du quai de Leava impose un tonnage limité à 21 tonnes. Explications. 

© Service des Douanes de Wallis et Futuna
© Service des Douanes de Wallis et Futuna
  • MF. TAKASI, WF la1ère
  • Publié le
Norman GAVEAU a lancé son activité d’importation en 2017. Sur les 4 conteneurs qu’il a reçus, il s’est trouvé avec une facture de fret à payer correspondant à un tonnage de 24 tonnes. Le chargement est limité à 21 tonnes. Une situation anormale pour lui et Charles Gaveau son père. Il s’exprime :

On paie actuellement un fret de 24 tonnes pour 21 tonnes déchargées à Futuna. C'est tout à fait anormal..J'aurais préféré que la compagnie suive l'arrêté préfectoral c'est à dire qu'on Nous facture au tonnage déchargé à Futuna.


Ata JESSOP est le gérant d’une chaîne de magasins. Il partage le même sentiment. Cela fait plusieurs années qu’il affronte cette situation :

« Peu importe le tonnage, on paie toujours le même tarif au niveau du fret c'est ça le problème. Qu'on importe 24 ou 21 tonnes on est limités à 21. C'est un manque à gagner pour les commerçants au lieu de faire venir de la marchandise pour 24 tonens on fait venir que pour 21tonnes »


Les charges à déposer sur le quai de Leava à Futuna suivent des restrictions bien précises : 21 tonnes pour un conteneur de 20 pieds Des restrictions décidées lors d’une réunion entre le service des affaires maritimes, des ports, des phares et balises et l’administration supérieure, le 14 août 2015.  Des réglementations prévues à cause  de la fragilité de la structure du quai de Leava.
Epifano LAMATAKI est le gérant de la SOFA, la société responsable de l’exploitation du quai. Selon lui, les normes sont respectées :

« Tout le monde sait que la structure du wharf est endommagée surtout au niveau des fondations. Le quai ne peut plus supporter des charges dépassant 21T. C'est pour cela qu'on suit l'arrêté à la lettre. »


Le wharf de Leava est aujourd’hui très endommagé par les éléments et par l’usure du temps. Un nouveau quai devrait être construit à partir de l’année prochaine.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play