Contrôle des motifs impérieux au départ de Wallis et Futuna

coronavirus
motifs impérieux

Avec la crise sanitaire du covid-19, il faut avoir un motif impérieux pour pouvoir quitter le territoire. Certains arrivent à passer à travers les mailles du COMIS (comité de suivi du covid). Le comité a depuis peu, procédé à quelques changements. 

Pour pouvoir quitter le territoire en pleine crise sanitaire du covid-19, il faut avoir un motif impérieux. Pourtant, certains sont arrivés à passer à travers les mailles du COMIS (comité du suivi du covid composé du préfet, d'élus, de coutumiers, de religieux),  qui est chargé de filtrer les départs et les arrivées. Le COMIS a alors depuis peu procédé à quelques changements. Depuis la détection de 4 cas de covid parmi les passagers du dernier vol en provenance de la métropole, arrivés le 01 février 2021, il a réduit le nombre de passagers au départ de Paris. 

Le reportage de Mélodie Sione et Lagimaina Hoatau.