wallis & futuna
info locale

Coronavirus : des résidents de Wallis et Futuna bloqués aux îles Fidji

coronavirus
coronavirus
©https://www.google.fr/search?q=coronavirus&tbm=isch&tbs=sur%3Afmc&hl=fr&ved=0CAEQpwVqFwoTCJD6_ePQsugCFQAAAAAdAAAAABAC&biw=784&bih=857#imgrc=VXcicFFHNhgRWM
Depuis la fermeture des frontières du territoire le 18 mars, certains résidents de Wallis et Futuna sont bloqués aux îles Fidji. Ce sont essentiellement des commerçants partis une semaine pour les affaires.
Certains résidents de Wallis et Futuna sont actuellement bloqués aux iles Fidji depuis la fermeture des frontières le 18 mars dernier. La plupart sont des commerçants partis pour une semaine faire leurs achats sur place.
Dès qu'ils ont appris la fermeture des frontières du territoire et l'annulation des vols, ils se sont rendus à l'ambassade de France à Fidji pour un éventuel retour. Ata Jessop est commerçant de Futuna, il est à Fidji depuis le 16 mars et son retour est prévu pour ce 25 mars. 

Ata Jessop

Pelenato Moeliku est également commerçant mais à Wallis. Il a pris le même avion du 16 mars dernier pour les affaires. Il devait revenir ce lundi 18 mars. Comme Ata, dés qu'il a appris la nouvelle, il s'est rendu à l'ambassade où on leur a dit de patienter. Depuis il prend son mal en patience en plus des frais supplémentaires d'hébergement. 
Ce qui est difficile pour nous, c'est de savoir que l'aéroport risque d'être fermé par certains. Nous ne savons pas quand est ce que nous allons pouvoir retourner à Wallis. Nous n'avons préveu notre séjour que pour une semaine. En ce qui concerne l'hébergement, nous n'avons pas reçu d'aide ni de directives pour la suite. Ce qui est surtout difficile ici, c'est que Fidji n'est pas un territoire français. Nous avons appelé Aircalin, la compagnie ne peut rien faire pour nous, elle nous a affirmé que c'est une décision de l'état et du territoire. Nous comprenons que c'est pour protéger le territoire mais nous sommes livrés à nous-même.

 

Pelenato Moeliku


Ces derniers devront encore prendre leur mal en patience car le vol fret prévu pour ce jeudi 26 mars a été reporté à début avril.