Des cimetières trop étroits à Wallis et Futuna

famille
Cimetière de Hahake
©Cimetière de Hahake - Lafaela Liufau
 La situation est de plus en plus visible dans la plupart des cimetières du diocèse. Il est de plus en plus difficile de circuler ou encore de construire de nouveaux caveaux. 
Si des familles qui ont fait le choix de faire construire des tombes chez elles, dans leur jardin. Pour ces familles cette pratique est une alternative en raison du manque de place dans les cimetières de paroisse. Alors qu'elle est encore difficile pour une grande partie des catholiques wallisiens. Il est certain que ce problème ne date pas d'hier. Et jusqu'à aujourd'hui, très peu d'initiatives ont été prises. Quelles solutions sont envisagées ou l'ont déjà été notamment par les chefferies ? C'est la suite de notre dossier avec Lafaela LIUFAU et Leone VAITANOA.
©wallisfutuna
Les Outre-mer en continu
Accéder au live