La fréquentation des hôtels de Wallis s’annonce positive pour 2018

tourisme
hotel à hihifo
L’année 2017 a été très positive pour les hôteliers d’Uvéa. Après un bon  début de la haute saison  en décembre dernier, l’arrière saison s’annonce très encourageante. 

Une meilleure visibilité grâce à internet


AIRBNB  est l’un des plus grands sites de location et d’hébergement en ligne. Manuel  Avilez y a posté son offre. Un logement de très haut standing qui fait partie des 4 appartements proposés dans sa maison d’hôtes.
Cette année le bilan touristique est positif. Un très bon taux de remplissage pour Janvier 2018 et l’arrière saison s’annonce plutôt bien selon Manuel AVILEZ.

« D'habitude janvier c’est un mois mort mais j’ai déjà des réservations à pratiquement 50% pour Février déjà 70% pour le mois de mars. Le fait d'avoir ouvert un site internet ça ouvre des possibilités sur le monde entier. » explique le propriétaire de la maison d’hôtes.

Chambre d'hôtes sur internet
©airbnb.com
Sa clientèle vient essentiellement de l’Asie-Pacifique. Mais il y a quelques exceptions, comme Michel et son épouse. Ils ont fui l’hiver métropolitain pour le soleil des îles.

« Ca nous fait un gros dépaysement. On vient ici pour vous l'été et pour c'est nous l'hiver, ça fait 35 degrés d'écart c'est sympathique ! »

Les voyages d’affaires constituent encore l’essentiel de la clientèle


Dans le district nord, l’hôtel de Paola Yonnet est le plus proche de l’aéroport de Wallis. Son établissement est l’un des premiers hôtels de l’île. Ici, les places se vendent très vite et la clientèle reste française.

« Nous on a une clientèle très fidèle, ce sont les calédoniens ou les hommes d'affaires. Que ce soit la banque, les sociétés qui viennent travailler pour l'administration. On a très peu de touristes, juste quelques familles mais on a peut-être 4 familles depuis 1an." confie Paola.

Paola Yonnet a rempli son hôtel à 100% depuis décembre 2017. Une année chargée qui explique en partie la hausse de fréquentation hôtelière selon la présidente de la CCIMA.

" 2017 a été assez positive parce-que ça a été une année où il y a eu pas mal de réunions sur l'île.
On a eu plus de visiteurs l'an dernier. » dit Laurianne Vergé.

voyageurs


Le tourisme reste à être développé


Toutefois, la présidente de la CCIMA avoue encore quelques lacunes. Il est encore difficile de savoir quels voyageurs arrivent exclusivement pour faire du tourisme.

« Au niveau touristique on peut pas vraiment savoir.. On a pas encore les outils. Au niveau de la CCCIMA on travaille dessus pour avoir des personnes qui soient là que pour faire du tourisme" continue t-elle.

A Wallis et Futuna la totalité du  parc Hôtelier est de plus en plus visible sur la toile.  Selon la CCIMA, l’offre hôtelière à Wallis et Futuna ne dépasse pas les 50 chambres.