Futuna : des fouilles archéologiques sur l'île de Alofi pour comprendre son dépeuplement

histoire
Fouilles archéologiques
L'archéologue du gouvernement calédonien en accueil à l'IRD Christophe Sand effectue des fouilles archéologiques sur l'île de Alofi à Futuna depuis trois semaines. L'objectif, comprendre pourquoi l'île est aujourd'hui inhabitée. 
Quand et pourquoi l'île de Alofi a été dépeuplée? C'est l'objectif de la mission de l'archéologue du gouvernement calédonien en accueil à l'IRD (Institut de Recherche pour le Développement) Christophe Sand. Depuis trois semaines, il travaille en collaboration avec le service des affaires culturelles pour cartographier et relever des indices sur le dépeuplement de Alofi. 
Le programme a commencé en 2019 pendant 4 semaines, les vestiges découverts ont permis alors d'affirmer qu'au moins 3 000 individus habitaient Alofi et que l'occupation datait des années 500 ou 700 avant Jésus Christ 
Cette année, les deux premières semaines ont été consacrées à la réalisation de cartographies et de plans de différents endroits. Depuis une semaine, ils se consacrent à la restauration du Puit de Sokisoki à Alofitai pour en faire un circuit culturel et touristique. Le site est exceptionnel car il a été entièrement fait de dalles provenant de la mer. 
Le reportage de Malia Fatima Pagatele et Tuliano Talomafaia. 
©wallisfutuna

 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live