publicité

Futuna-Alo : un nouveau roi intronisé

A peine trois semaines après la destitution de l'ancien roi, Alo a intronisé un nouveau roi ce mardi. Une cérémonie traditionnelle en présence de toutes les autorités du Territoire.

Un souverain de soixante et un an père de huit enfants
Un souverain de soixante et un an père de huit enfants
  • Par René Lataste
  • Publié le
Filipo Katoa est le nouveau Tuiafagaifo du royaume d'Alo. Il succède à Petelo Sea.  Une intronisation dans les règles qui commence par un appel public à l'ancien. Une cinquantaine de personnes sont assises sous le fale. Une voix forte s'adresse à un ancien. "Nicoleto, vous êtes ancien du clan de Lalo. Si vous avez trouvé quelqu'un à introniser aujourd'hui, veuillez le préparer et l'inviter à se joindre à nous pour son investiture!"
Des échanges de regard et Filipo Katoa quitte le cercle. Il se lève. Manu gris, chemise et cravate celui va devenir roi se dirige vers un groupe de femmes qui l'attendent. Elles le revêtent d'une tenue traditionnelle. Lui passent de superbes colliers.

Un kava traditionnel

A son retour vers le fale, le futur roi s'assied en face de sa place en début de cérémonie. Un rituel suivi avec précision. Vient le temps du kava. Plutôt des kavas. Quatre sont préparés dans la plus stricte tradition. Les racines sont débitées en petits morceaux puis écrasées avec vigueur au pilon. Cela donne de fins copeaux ensuite mélangés à de l'eau dans un tanoa.
Premier kava pour le Tuiagaifo. En silence l'assistance observe chaque geste. Son visage un peu tendu souligne la solennité du moment. Sous les applaudissements il boit ce kava royal.

Arrive le temps des remerciements à l'ancien souverain destitué. Un roi qui restera le premier à avoir accueilli un Président de la République à Futuna. Un membre de la Chefferie s'adresse à lui :"Que votre vie soit heureuse Petelo Sea. Merci pour tout et gardez les meilleurs instants que vous avez partagés avec nous. Oubliez le reste." 

Un honneur pour la famille

Le nouveau Tuiagaifo est entouré de toute sa famille. Originaires de Futuna ou da'illeurs dans le Pacifique. Une famille nombreuse pour ce roi de soixante et un an issu d'une fratrie de huit enfants. "C'est une immense joie pour la famille" exprime Petelo Katoa, le grand frère. "En tant que grand frère je ne m'attendais pas à ce qu'on nous fasse ce grand honneur." Un sentiment partagé par une de ses soeurs : "C'est une grande fierté pour tous, une grande joie pour moi. Au-delà de cette intronisation c'est en même temps une reconnaissance de notre lignée. Un rappel à tous que notre famille appartient aux différentes branches royales de Alo."

Après la cérémonie coutumière, le lendemain, la "cérémonie administrative à la délégation de l'administration." Le Conseil de circonscription s'est réuni pour transmettre au délégué son choix. Nouveau roi, nouveaux ministres. La délibération sera publiée au prochain Journal Officiel. Une procédure bien huilée après cette intronisation à Futuna. Ce qui n'a pas été le cas récemment à Wallis...

Conclusion du ministre coutumier du royaume d'Alo ce mercredi devant le micro de notre équipe : "Nous allons tout faire pour nous puissions agir ensemble, trouver ensemble les meilleures solutions pour maintenir la paix et développer le royaume. C'est désormais à lui de dire ce qu'il voudrait faire pour que nous y réfléchissions ensemble." La "feuille de route" est claire pour le nouveau souverain.














1 465 373 337

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play