publicité

Un premier snack-bar à Futuna

Nouvelle année, premier snack pour Futuna! Le propriétaire, Patelise Fatuimoana aura mis 6 ans pour concrétiser son projet : "Snack Bambou". Une joie pour les futuniens pour la restauration rapide. Le snack a ouvert ses portes le jeudi 4 janvier 2018

© Sofia Hoatau
© Sofia Hoatau
  • Fatima Takasi, Sofia Hoatau
  • Publié le

Un fale traditionnel, un décor purement local, le snack "Bambou" porte bien son nom. C'est le seul snack sur toute l'île de Futuna. Une initiative accueillie avec beaucoup de joie par la population. 
"Je pense que c'est plus abordable que les restaurants, et c'est plus facile à l'accès. Quand on est fatigué de cuisiner à la maison, on peut passer ici pour manger. Je pense aussi que les prix sont moins chers par rapport aux restaurants" déclare une cliente. 
 

© Sofia Hoatau

Pendant la journée, les clients ne sont pas nombreux. Par contre, en soirée, ils affluent. 

"Je suis content car il y avait vraiment un besoin au niveau de l'île. Les gens vont pouvoir être content de sortir. La structure est belle, les matériaux en bois, c'est très joli, le bambou, le bord de la mer, je pense que ça peut bien marcher" confie encore un client. 

Sur un territoire où les débouchés sont rares, cette activité peut être bénéfique pour la création d'emplois. 
"Le but déjà est de pérenniser l'activité, ensuite pouvoir intégrer d'autres personnels équipes pour permettre de servir mais aussi de former, et peut être aussi gagner sa vie car on sait tous qu'à Futuna, c'est vraiment difficile de trouver un emploi. 

Le propriétaire Patelise Fatuimoana a décidé de se lancer dans la restauration il y a 6 ans. Son projet s'est réalisé grâce à l'entraide familiale, et à la subvention du CTI (Code Territorial d'Investissement). Trois millions de francs, c'est le budget investi dans son nouveau snack-bar. 
"On a attendu l'aide pendant 6 ans, et grâce à la CTI, nous avons pu mon mari et moi concrétiser notre projet. J'espère que notre projet sera réussi pour l'avenir de nos enfants" déclare Bellona FATUIMOANA, propriétaire. 
 

La restauration rapide, une initiative qui manque encore sur l'île de Futuna. Jusqu'à aujourd'hui, l'île ne comptait que 2 hôtels restaurants. L'ouverture avec succès de ce snack- bar pourrait encore inciter d'autres futuniens à se lancer dans cette activité. 
 

Sur le même thème

  • économie

    Economie : Le point sur les entreprises de Wallis et Futuna

    La création d'entreprise a le vent en poupe chez les jeunes. Pour les aider et pour assurer le bon fonctionnement de leur société, l'ADIE est un allié précieux. Dans sa dernière publication, L'IEOM annonce une stabilité du secteur privé sur le fenua.

  • économie

    De plus en plus de wallisiens se lancent dans le commerce

    Ces derniers mois, de nouveaux magasins ont été ouverts partout sur l'île de Wallis, notamment dans le vestimentaire. Est ce le signe d'une dynamique commerciale? Qui sont ces nouveaux commerçants? Ont ils réussi leur investissement?

  • économie

    Quel budget pour une installation à Wallis?

    Comme chaque année à pareille époque, les nouveaux arrivants s'installent temporairement ou dans la durée. Repartir de zéro a un prix. Entre le logement, la voiture et le gros mobilier, sans compter les frais annexes, s'installer à Wallis coûte pas loin de 4 millions de francs pacifique. 

L'actualité 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play