wallis & futuna
info locale

La dépression tropicale "AMOS" déclenche l'alerte jaune

météo wallis
AMOS
Image satellite de la dépression tropicale "AMOS"
La dépression tropicale "AMOS" qui rôde dans notre secteur du PAcifique depuis plus d'une semaine se rapproche des côtes de Wallis et de celles de Futuna. Pas d'inquiétude pour l'instant mais de la vigilance.
Tous les établissements scolaires resteront fermés demain. Une mesure de précaution du vice-rectorat prise en fin de jourrnée alors que la dépression tropicale "AMOS" se rapproche de nos côtes.

Elle est actuellement à 200 kilomètres de Futuna et 340 de Wallis. Elle provoque déjà de fortes pluies. Cet après-midi, à Wallis, il devenait parfois difficile de circuler. Les essuie-glaces ne parvenaient pas à évacuer les trombes d'eau. La luminosité à 14h00 était celle d'une fin de journée. Les rafales de vent seront de 95 km/h avec des vents moyens à 65 km/h.

En début d'après-midi le Préfet a réunion e urgence dans la salle des opérations de l'administration supérieure une quinzaine de ses chefs de service (Travaux publics, Phares et Balises etc...) ainsi que des directeurs d'établissements comme l'Agence de Santé et -bien sûr- le directeur de Météo France.

Des rafales à 100 km/h

Demain matin vendredi elle sera à 150 kilomètres au nord de Futuna. Et en fin de nuit vendredi et samedi elle passera à 50 kilomètres au nord de Wallis. Le niveau d'alerte pourrait alors bien monter d'un cran. Les rafales pourraient atteindre 100km/h avec une moyenne à 75 km/h.

Pout l'instant, la population est invitée à se préparer. La circulation n'est pas interdite mais il est recommandé de rouler avec beaucoup de prudence.
En revanche, ce qui est totalement déconseillé, ce sont les sorties en mer. Les activités du centre nautique de Vakala ont été annulées.
En mer, à Futuna les creux sont prévus à 4 m à 4,5 m demain vendredi. A Wallis, ils seront de 3,5m à 4m.

La saison cyclonique touche à sa fin. Les jours qui raccourcissent diminuent la température de l'eau et donc les risque d'évaporation et de cyclone. "AMOS" pourrait être le dernier phénomène de ce type de la saison. Espérons qu'il ne va pas en profiter pour se faire remarquer!!




Publicité