La vaccination s’essouffle mais ne s'arrête pas à Wallis et Futuna

coronavirus
foraine

48,5% de la population vaccinable sur le territoire a reçu la première dose de Moderna. Hors depuis le 09 mars, le nombre de vacciné ne dépasse pas les 20.

Quatrième semaine de la campagne de vaccination à Wallis et Futuna, depuis le 19 mars jusqu'à ce jeudi 15 avril, 4019 personnes ont été vaccinées. Cela représente 48,5% de la population de plus de 18 ans.

Si le nombre de primo-vaccinés était important au début de la campagne, mais depuis le 09 avril le chiffre varie entre 6 et 15 personnes vaccinées par jour. Pour faire face à cette situation, une campagne foraine a démarré la semaine dernière dans les villages. La vaccination dans les villages a pour but de rapprocher les équipes de la population dépourvue de moyen de locomotion. Mais force est de constater qu'il n'y en a pas tant que ça. Et même dans les villages qui recensent très peu de gens vaccinés, il n'y a pas foule. C'était le cas ce jeudi 16 avril au village de Gahi dans le sud de Wallis, où moins d'une dizaine de personnes se sont présentées pour la vaccination. Pourtant d'après les listes, seulement 28 personnes étaient finalement vaccinées. Un reportage de Lagimaina Hoatau et Soane Vakalepu :

Atteindre l'immunité collective fixé à 70% c'est l'objectif. C'est d'ailleurs un des paramètres  pour lever le confinement. Dans les conditions du déconfinement, il faut d'abord évaluer la situation sanitaire du territoire. Et ce qu'il faut savoir c'est que sommes-nous sortis du pic de l'épidémie. Plusieurs paramètres permettent aux spécialistes d'évaluer la situation et le nombre de cas journalier en est le principal. Interrogé, l'épidémiologiste mandaté par le ministère de la santé situe le pic de l'épidémie deux semaines derrière nous. Mais il nous met en garde contre l'éventualité d'une reprise de la contagion, voire une deuxième vague. Ecoutons-le au micro de Lagimaina Hotau et Soane Vakalepu :