Le RP Soane-Patita Hautaufa'ao s'en est allé

décès
patele Soane Patita hautaufaao
©Lila Goepfert

Le révérend père Soane-Patita HAUTAUFA'AO est décédé ce mardi 16 février 2021 à l'hôpital de Sia. Hospitalisé depuis deux semaines à la suite d'une chute, il s'en va à l'âge de 65 ans. Le père mariste originaire de Mala'efo'ou a marqué de nombreuses générations.

C'est une nouvelle qui attriste toute la communauté mariste et la population de Wallis et Futuna. Le révérend père Soane-Patita Hautaufa'ao a trouvé la mort ce mardi 16 février 2021 en début d'après-midi. Un décès à l'hopital de Sia survenu à la suite d'une longue maladie, aggravée par une chute au début du mois de Février.

Le religieux originaire de Mala'efo'ou dans le sud de Wallis allait fêter ses 66 ans le 13 avril prochain.

Ses obsèques sont prévues mercredi 17 février 2021 à 8h00 à la chapelle de Lano.

 

Enfant du Pacifique

 

Né en 1955, RP Soane-Patita était issu d'une famille nombreuse. A 27 ans, il s'engage dans la vie religieuse en devenant frère mariste le 10 janvier 1982. Cette vocation le mène dans un premier temps aux îles Salomon où il oeuvre pendant de longues années auprès des populations défavorisées.

Après de nombreuses missions dans le Pacifique, le père Hautaufa'ao entre dans les ordres le 30 décembre 1998. Il a 50 ans. Après son sacerdoce, il est affecté pour la première fois aux îles Tonga pendant 2 ans.

A la suite de ce séjour, le saint homme exerce ses fonctions pendant 5 ans aux Samoa. En 2005, il est de retour sur son île natale où il officie pour la première fois. Trois années plus tard, il s'en va un an sur l'île de Futuna.

En 2010 le père Soane-Patita retourne aux Samoa. Diabétique, sa pathologie est aggravée par une blessure à la hanche qui lui vaut plusieurs hospitalisations. A cause de sa santé fragile, le prêtre rentre à Wallis en 2017. Depuis, il résidait à Finetomai auprès des religieux âgés.

Grâce au soutien de sa famille et de ses confrères, il insiste pour continuer à officier des messes malgré son statut de "retraité".

Le prêtre n'échappera pas à de nombreuses hospitalisations. Au début du mois de février 2021, il est admis au service de médecine de l'hôpital de Sia après avoir fait une chute à son domicile. 

Un homme apprécié de tous

 

Connu pour sa bienveillance et son sens de l'humour, le père Hautaufa'ao a marqué de nombreuses générations. C'est surtout pour son caractère pacifique et pour son refus de prendre parti durant la division coutumière de Wallis que le religieux continue d'être apprécié.

La veillée funèbre a commencé dans l'après-midi de ce mardi 16 février à la chapelle de Lano. Les obsèques auront lieu au même endroit à 8h00 mercredi 17 février, avant l'inhumation du père Soane-Patita au cimetière de Lano.

 

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live