wallis & futuna
info locale

Miss Wallis et Futuna 2019 se prépare pour Miss Pacifique Sud

miss
Violene Blondel se prépare pour Miss South Pacific
Violène Blondel fera partie des 12 participantes au concours Miss South Pacific. L'éléction a lieu le 30 novembre en Papouasie-Nouvelle-Guinée. C'est la troisième fois que Miss Wallis et Futuna est représentée à ce concours de beauté. 
Après 12 ans d’absence à l’élection Miss pacifique Sud, Wallis et Futuna fait son grand retour en 2019. Le territoire sera représenté par notre ambassadrice Violène Blondel, élue miss Wallis et Futuna en juillet dernier. Un évènement de grande envergure auquel participent 12 candidatesdes îles du pacifique. Les conseils de Paulo Vaitootai, le président du Comité Miss Wallis et Futuna sont :

"Qu'elle reste naturelle, généreuse et toujours digne d'une ambassadrice régionale.Pour le reste on travaille depuis trois mois sur sa maturité. J'ai remarqué lors des autres élections que les filles des autres îles du Pacifique ont tendance à avoir plus de maturité. Mais là c'est bon, je pense que Violène Blondel est assez préparée"

Violène Blondel quittera Wallis le mercredi 20 novembre pour la Papouasie-Nouvelle-Guinée. Avant son départ elle partage ses appréhensions, comment elle se prépare. Elle était l'invitée du journal télévisé de Mélodie Sione :
©wallisfutuna

Le territoire participe pour la toisième fois à l’élection "Miss South Pacific". La première remonte à 2005 à Tonga, Wallis et Futuna a été représenté par Monika Fiafialoto, la seconde en 2006 par sa cousine Livina Fiafialoto, aux iles Samoa.

Sur place, en Papouasie-Nouvelle-Guinée, tout est pris en charge par le comité Miss Pacifique Sud. Pour rappel, le concours a été créé en 1987 par le gouvernement samoan en tant qu’évènement régional dont le but est de reconnaître et promouvoir les femmes des îles du Pacifique.

Voici le reportage de Lotana Moefana et Lagimaina Hoatau :
©wallisfutuna

 
Publicité