wallis & futuna
info locale

Saison cyclonique 2018 : le point pour Wallis et Futuna

cyclones
vents forts à WALLIS
©Lotana SIAKINUU
La saison dite "cyclonique a commencé ce 1er novembre 2018 à Wallis et Futuna. Elle s'étend approximativement jusqu'au mois d'avril prochain. Pour cette année, Météo France prévoit des phénomènes cycloniques dans la région sans pour autant toucher le territoire. Il est important de rester vigilants.
Les îles Wallis et Futuna ont  entamé la saison cyclonique le 1er novembre dernier.  Jusqu'en avril prochain, cette période est plus susceptible de voir des phénomènes cycloniques se former dans la région pacifique et notamment sur le territoire.
Selon Météo France 8 à 9 phénomènes pourraient toucher le Bassin Pacifique allant des côtes australiennes jusqu'aux côtes américaines. Pour Wallis et Futuna, le risque est moindre. Entre 1 et 1,4 phénomènes, selon les estimations de Météo France.  Lusia Lenisio, la directrice de Météo France Wallis explique :

Pour pas mal de personnes cette notion de zone d’avertissement reste floue. C’est un rayon de 750 kilomètres de part et d’autres de Wallis et Futuna. C’est une zone très large mais toutefois est intéressante dans la mesure où ça permettra aux autorités et à la population d’agir en conséquences lorsque l’administration informera la population afin de se préparer à pallier tout phénomène susceptible de nous intéresser de près ou de loin

En termes de températures, Météo France prévoit une hausse. Pas de prévisions particulières pour le niveau de précipitations, mais vigilance tout de même selon Lusia Lenisio :

 nous sommes sur une île tropicale. En terme de précipitations il peut bien tomber des quantités considérables en 24 heures d’où le danger et notamment à Futuna où ça peut provoquer des glissements de terrains. La population doit rester à l’écoute de l’actualité

Des bulletins d'informations seront relayés sur les ondes de Wallis et Futuna la 1ère. Et à l'administration supérieure de rappeler à la population de redoubler de vigilance.
Germaine Filimohahau est chargée de mission au service du cabinet du Préfet. Elle explique le dispositif mis en place par la population et elle rappelle les gestes à adopter en période cyclonique :
©wallisfutuna
Publicité