publicité

Samoa 2019 : lundi calme avant les premières compétitions de rame pour Wallis et Futuna

Le va’a donne le coup d’envoi Mardi 09 Juillet pour la délégation de Wallis et Futuna. Ce lundi était synonyme de détente et d’entraînement pour tous nos sportifs.

  • Par Stéphanie Vili
  • Publié le , mis à jour le
Au lendemain d’une cérémonie d’ouverture haute en couleurs, les sportifs de Wallis et Futuna ont profité d’un lundi calme avant d’entrer dans le vif des compétitions. Trois jours après leur arrivée à Apia, c’est l’occasion de mieux découvrir les environs et les concurrents potentiels et ainsi de moins appréhender la compétition. Sur l’eau dès 7h du matin, les rameurs ont eu un premier créneau d’une heure pour s’entraîner. Le va’a ouvre le bal pour notre délégation aux seizième jeux du Pacifique. Mardi 09 juillet, le rendez-vous est donné sur le site de Mulifanua Bay, à une heure de route d’Apia. Les phases de qualifications en V1 et en V6 sur 500 mètres démarrent ce jour là. Pour notre délégation pourrait s’offrir ses deux premières médailles en v12 chez les femmes et les hommes. 
Au-delà de l’entraînement, il est important que les sportifs restent à la fois concentrés et certains de pouvoir tenir le rythme des courses. Au village sportif où loge notre délégation, un kinésithérapeute et un médecin suivent l’évolution des sportifs. Sous une petite case à proximité des chambres, plusieurs rameurs attendent patiemment leur tour. La pause chez le kiné, un moment propice à la détente et à la préparation. Kusitino Manufekai, l’entraîneur de la sélection de va’a insiste :

 « On a des sportifs qui ont mal aux bras, c’est l’occasion qu’ils en parlent avec le kiné. Là on se détend, c’est important pour la suite. (Demain) l’important c’est qu’on arrive en finale, après pour la couleur des médailles, tout dépendra des joueurs »


Au village, l’ambiance est détendue même si chacun appréhende à sa façon cette aventure samoane. Sur le terrain de rugby à quelques mètres de là, l’équipe de rugby à 7 joue son premier match d’entraînement face aux îles Cook. La pluie n’a pas empêché la maîtrise et la rapidité.
Dans leur dortoir, les volleyeurs rient mais s'accommodent de l’espace réduit. On se bouscule pour brancher son téléphone à l’une des rares multiprises disponibles. Derrière la tranquillité apparente, la délégation est prête à en découdre. Pour ces jeux du Pacifique aux Samoa, Wallis et Futuna sera représentée dans 5 disciplines. Parmi les sportifs alignés par le territoire, de nombreux joueurs évoluent en dehors du Fenua. Parmi eux Israël Kaikilekofe, le champion d’halterophilie arrivera directement de Paris ce mardi 09 juillet pour un début de compétition samedi 13 juillet. 

 

Sur le même thème

publicité
L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play