publicité

Samoa 2019 : les niveaux se confirment en volley et en athlétisme à Wallis et Futuna

Apia, ce mercredi 17 juillet, les volleyeuses se sont inclinées en demie-finale face à Tahiti. En battant les Samoa Américaines, les hommes vont en demie-finale. En athlétisme, pas de saut à la perche et au 1500m la course s’est arrêtée en qualification.
 

  • Par Stéphanie Vili
  • Publié le , mis à jour le
Cela pourrait être un jour banal. Ce mercredi 17 juillet, notre délégation a joué toutes ses rencontres sportives dans l’après-midi. D’un côté, l’athlétisme à l’Apia Park, de l’autre le volley-ball à l’université nationale de Samoa. Après des surprises ce début de semaine, cette journée a confirmé les forces et les faiblesses de notre fenua.

Arrivés en quart-de-finale contre les Samoa Américaines, les volleyeurs gagnent 3 sets à 0 au terme d’une confrontation superbe avec un score serré jusqu’à la dernière minute. Sûrement revigorés par leur première défaite la veille contre Tahiti, Glenn Tuifua et ses coéquipiers ont maîtrisé leur match grâce à une bonne coordination et à l’esprit d’équipe si caractéristiques de nos volleyeurs. Mission accomplie, ou presque. Les actuels champions du Pacifique devront d’abord passer par la demie-finale, le lendemain pour espérer atteindre la finale contre la Nouvelle-Calédonie ou Tahiti. La prochaine affiche de l’équipe masculine de Wallis et Futuna est Jeudi 18 juillet à 18h30 contre les Samoa Occidentales.

Après une ascension fulgurante à la tête de leur poule, les volleyeuses ont été battues par Tahiti en demie-finale. Redoutables car très réactives, les tahitiennes montrent une grande précision à la fois dans leurs réceptions et à l’attaque. Moins bien engagées dans leur jeu, les wallisiennes n’arrivent pas à s’imposer. Elles perdent 3 sets à 0. Leur dernier espoir d’obtenir la médaille de bronze se jouera vendredi 19 juillet à 17h. Elles retrouveront pour la petite finale, l’équipe des Samoa Occidentales.

En athlétisme ce mercredi, les médailles n’ont finalement pas été au rendez-vous. Épuisé par deux jours de décathlon, Magonitalanoa Tauvale n’a pas pu se présenter aux épreuves de saut à la perche. L’équipe encadrante a donc décidé de retirer son inscription. Seul athlète wallisien engagé pour la course sur 1500m, Régis Kirsch ne s’est pas qualifié pour les phases de finales. 

Jeudi 18 juillet sera chargé pour l’athlétisme. La discipline verra l’entrée en compétition à 16h des champions évoluant en métropole  Selevasio Vala’o et Stéphan Mailagi au lancer de disque. Ils seront accompagnés par l’ancien champion de France, Aukusitino Hoatau. Trois représentants pour Wallis et Futuna, trois fois plus de chances de médailles.
Autre chance de médaille au même moment à 16h avec le saut en longueur. La course au 4 fois 400m refermera cette journée de compétitions à 19h55.

 

Sur le même thème

publicité
L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play